• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mobilisation des enseignants de Toulouse pour des moyens supplémentaires

Une cinquantaine d'enseignants s'est rassemblée devant le rectorat de Toulouse. / © France 3 Occitanie
Une cinquantaine d'enseignants s'est rassemblée devant le rectorat de Toulouse. / © France 3 Occitanie

Une intersyndicale d'enseignants avait lancé un appel à la grève dans les écoles toulousaines, pour ce mardi 30 mai 2017. La rentrée 2017 s'annonce tendue...

Par Marie Martin

Le département de la Haute-Garonne connaît une forte poussée démographique et cela se sent dans les classes.
La moyenne du nombre d'enfants par classe y est supérieure à la moyenne nationale.
L'école en Haute-Garonne est à la traîne des moyennes nationales et la rentrée 2017 risque d'être tendue.

Dans le second degré, 87 postes vont être créés pour 1 589 élèves supplémentaires. Il en faudrait le double, selon les enseignants. 

Pour cette raison, une intersyndicale d'enseignants avait appelé à la grève, dans le premier et le second degré. L'impact a été minime dans les écoles mais les grévistes (une cinquantaine) se sont retrouvés en fin de matinée devant le rectorat de Toulouse, où ils espéraient être reçus. 

Voir le reportage de Julie Valin et Luc Truffert, de France 3 Occitanie : 

Toulouse : manifestation pour des moyens supplémentaires à l'école



Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus