Une personne a été tuée et au moins six autres blessées, dont deux sérieusement, lundi soir dans une fusillade place Abbal, dans le quartier de la Reynerie à Toulouse, selon une source policière. Un bilan confirmé dans la soirée par une source officielle. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Des tireurs avec un landau et qui fuient en deux-roues

La fusillade a eu lieu en début de soirée, vers 21 heures. Un homme s'est approché avec un landau et en a sorti une arme automatique visant la principale vicitme et blessant les autres. Des témoignages recueillis sur place par France 3 faisaient état lundi soir que les motards portaient des djellabas.

Un témoin a filmé la scène

Selon nos informations, un témoin sur place a filmé la fusillade. Une vidéo qui a été visionnée par les enquêteurs. Ce qui a permis aux policiers de confirmer que les tireurs sont arrivés et repartis en moto.

De très nombreux policiers et la substitut du procureur se sont rendus sur place et l'enquête ne fait que commencer. L'enquête a été confiée au Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Toulouse.
Le quartier est bouclé après la fusillade C. Romain / France 3


La piste du règlement de compte

Selon une source policière, la victime décédée était défavorablement connue des services de police. La préfecture a indiqué plus tard dans la soirée que l'enquête privilégiait l'hypothèse du règlement de compte, écartant la piste terroriste.

Selon nos informations, la victime avait été un temps suspectée dans une autre affaire de meurtre l'année passée.

En mars 2016, un trentenaire avait été abattu de plusieurs balles dont une dans la tête dans le hall d'un immeuble chemin Auriacombe, à quelques dizaines de mètres de la fusillade de ce lundi soir. 

De très nombreux secours

De très nombreux pompiers et secouristes se sont rendus sur place ce lundi soir, au pied des immeubles de ce quartier populaire, comme on peut le voir sur cette vidéo postée par une habitante sur les réseaux sociaux : 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


D'autre détonations provenaient... d'un feu d'artifices

Un peu plus tard dans la soirée, vers 23 heures, les habitants du quartier et des environs fusillade ont cru qu'une seconde fusillade avait lieu. Ils ont entendus des détonations. Il s'agissait en fait... d'un feu d'artifices qui était tiré à proximité.