Mouvement de grève à Tisseo, d'importantes perturbations à prévoir sur le réseau bus et tram à Toulouse lundi 4 octobre

Publié le
Écrit par Marie Martin
Beaucoup de bus devraient rester aux dépôts, lundi matin.
Beaucoup de bus devraient rester aux dépôts, lundi matin. © Thierry Bordas/La Dépêche du Midi/MaxPPP

Les syndicats CGT et FNCR appellent à la grève des conducteurs, lundi 4 octobre 2021, pour protester contre l'externalisation de plusieurs lignes de bus de l'agglomération de Toulouse. D'importantes perturbations du trafic sont annoncées, pour le réseau bus et tramway.

Les usagers toulousains des transports en commun vont devoir prendre leur mal en patience, demain. Ou préparer un plan B pour accéder qui au travail, qui aux établissements scolaires.

Tisseo en effet annonce "d'importantes perturbations sur le réseau bus et tramway", ce lundi 4 octobre. Le trafic devrait être fortement ralenti voire paralysé une bonne partie de la journée.

A l'origine, un mouvement social. Les deux syndicats CGT et FNCR appellent les agents à la grève. En cause, le projet de recours à la sous-traitance pour plusieurs lignes de l'agglomération toulousaine, prévu à l'horizon 2022. La CGT exhorte les personnels à faire preuve d'une "opposition ferme à la sous traitance, ce n’est plus aux salariés de payer les dépenses faramineuses de la collectivité". Allusion non déguisée au chantier de la troisième ligne de métro à Toulouse.

Derrière une externalisation, les syndicats redoutent de voir des contrats de travail différents et des inégalités entre conducteurs.

Concrètement, les piquets de grève devraient commencer peu après 5 heures du matin. Tisseo, qui propose de suivre en temps réel l'évolution du trafic dès 5h15 sur son site internet et son application mobile, assure qu'il ne devrait pas y avoir de perturbations sur les lignes A et B du métro. 
Le mouvement pourrait durer plusieurs jours.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.