• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nouvelle défaite du TFC 3 à 1 à Dijon

Le pénalty tiré par Max Gradel et repoussé par le gardien de Dijon / © AFP
Le pénalty tiré par Max Gradel et repoussé par le gardien de Dijon / © AFP

Le TFC a subi en Bourgogne la loi de Dijon, logique vainqueur 3-1 lors de la rencontre de samedi soir comptant pour la 14è journée du championnat de France de football de ligue 1.

Par VA.

Rien ne va plus pour le TFC. Les hommes de Pascal Dupraz, qui avait pris le pari d'écarter de son groupe son milieu Gianelli Imbula, ont subi à Dijon samedi soir un nouveau camouflet.

Le Toulousain Max Gradel a d'abord raté un penalty obtenu dès la 5è minute.

Les Bourguignons ont ensuite ouvert le score trois minutes de la mi-temps. Au retour des vestiaires, ils ont inscrit un deuxième but (57e), puis un troisième moins de 10 minutes plus tard (65e).

les Toulousains se sont un peu réveillés en fin de match. Grâce notamment à l'entrée d'Andy Delort, qui a marqué le seul but Toulousain (71eme) sur un centre, de Corentin Jean.

Cette défaite fait perdre  4 places au classement au TFC qui se retrouve à la 14è place.
le TFC battu à Dijon 3 à 1
Les violets se sont lourdement inclinés, 3 à 1, à Dijon samedi soir et se rapprochent de la zone rouge au classement. - Yann Olivier d

 

La grosse colère de l'entraîneur de Toulouse, Pascal Dupraz, à l'issue du match

"On fait exprès d'être mené au score. Sur le premier but dijonnais, j'ai vu onze mannequins toulousains. On fait tellement d'erreurs... J'avais dit aux joueurs de se méfier des contres dijonnais. Et cela n'a pas été suffisant. C'était un match bizarre. Les joueurs sont abattus ? Mais on n'a pas le droit d'être abattu quand on est footballeur professionnel, en pleine force de l'âge. On l'est quand on est malade, à l'article de la mort ou quand on n'a pas de boulot...J'ai des joueurs dont la conception du football n'est pas celle d'un collectif, mais on va se reprendre. De toute manière, c'est la faute du coach. Mais moi, je ne démissionne pas... Je sais que le match va être décortiqué par des spécialistes ventripotents, entre deux saucisses et des petits fours. Nous manquons un peu d'humilité en ce moment au TFC..."

Sur le même sujet

témoignage du piéton percuté à Montpellier

Les + Lus