• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Occitanie : pas de fusion des rectorats de Toulouse et Montpellier

Jean-Michel Blanquer a confirmé la non-fusion des rectorats, jeudi 31 janvier 2019. / © Alain Jocard/AFP
Jean-Michel Blanquer a confirmé la non-fusion des rectorats, jeudi 31 janvier 2019. / © Alain Jocard/AFP

Il n'y aura finalement pas de fusion des rectorats de Toulouse et Montpellier, en région Occitanie. Le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer l'a confirmé jeudi 31 janvier 2019, devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale. 

Par Marie Martin

La nouvelle a été accueillie avec un soulagement certain, en Occitanie...

Depuis la remise au ministère de l'éducation  d'un rapport préconisant la fusion des rectorats dans les régions, l'inquiétude était grande. Le rectorat de Toulouse transféré à Montpellier ? L'idée faisait craindre une perte de proximité.

Finalement, le gouvernement a décidé de n'en rien faire. Jean-Michel Blanquer l'a annoncé jeudi 31 janvier 2019. Devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale.

La présidente de la région Occitanie, Carole Delga, a immédiatement réagi, par le biais d'un communiqué. "J'avais rappelé au ministre à plusieurs reprises lors de nos rencontres que je serai très vigilante au respect de l'équilibre territorial en maintenant les deux sites, à effectifs de personnel constant, ainsi qu'au maintien des bureaux territoriaux dans les départements. Aujourd'hui, nos échanges sont suivis d'effet et ont permis d'aboutir à une décision qui va dans le sens d'une politique éducative efficace, de proximité et au service de tous, que nous défendons ici en Occitanie."

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus