Agde : l'expédition 7e continent pour mieux sensibiliser à la pollution des océans

L'expédition "7e continent" présente sous un œil nouveau et dépoussière la question de la pollution des mers et océans. / © O.LE PIVER F3 LR
L'expédition "7e continent" présente sous un œil nouveau et dépoussière la question de la pollution des mers et océans. / © O.LE PIVER F3 LR

" L'expédition 7e continent" arpente les océans et mers depuis 2013. La tournée de sensibilisation prend place cet été dans certains ports d'Occitanie. Les 20 et 21 Juillet, Agde sera le théâtre d'animations autour de la protections des eaux.

 

Par Walid Kachour

La protection de la bio-diversité marine et la préservation des mers et des océans sont au coeur des animation proposées par "l'éxpédition 7e continent". L'objectif affiché est de sensibiliser le grand public de manière ludique autour des grands enjeux entourant la protection des eaux. Au menu, des blind-tests et des ateliers recyclage. 

Rien de mieux que l'été pour aller à la rencontre des français dans des lieux de vacances très prisés. Le chiffre est sans appel : 80% des déchets que l’on trouve en mer viennent de la terre. Septième continent, un terme pour définir les 270 000 tonnes de plastique qui polluent les océans.

"La plastification de la mer provoque un impact sur la chaîne alimentaire. Quand les plastiques se dégradent, ils relarguent tous leurs composants" déplore Marie Bernard, scientifique des expéditions 7e continent. Les plastiques représentent 99% de la pollution des océans. 
 
Expédition 7e continent
L'expédition "7e continent" pose ses valises à Agde. - F3 LR - O.LE PIVER



"Mes équipes de recherche ont découvert il y a deux ans que ce plastique se fragmentait jusqu'à la nanoparticule... nettoyer les océans est donc impossible. On a besoin d'y retourner pour connaître tout ca" se lamente Patrick Deixonne, fondateur du "7e continent". Une seule solution pour la pollution : le tri. 


Le 7e continent continue sa tournée des ports tout l'été. Prochaine escale : Leucate  les 23 et 24 juillet. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus