• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cahors : grève à la MAEC, personnel et direction en désaccord sur un plan de compétitivité

© France 3 Occitanie - Jean-Pierre Jauze
© France 3 Occitanie - Jean-Pierre Jauze

A Cahors, 1/3 des salariés de la MAEC a répondu à l'appel à la grève de l'intersyndicale ce mardi 6 novembre. L'entreprise spécialisée dans l'acheminement des énergies doit faire des économies pour assurer sa compétitivité. La CGT et FO ne sont pas d'accord avec les propositions de la direction. 

Par CL avec Eric Marlot

Près de 130 salariés sur les 450 que compte la MAEC (Manufacture Appareillage Elect Cahors) ont répondu à l'appel à la grève lancé par les organisations syndicales FO et CGT.

Dans le collimateur des grévistes, le projet d'accord de performance collective en négociation depuis le début de l'année : Le plan prévoit une augmentation du nombre d'heures travaillées compensées en partie par une revalorisation salariale de 2,8% 

Pour la direction qui précise que rien n'est encore définitif, il s'agit de s'adapter aux réalités du marché. Un marché toujours plus concurrentiel, marqué par une baisse des prix de vente et une hausse du prix des matières premières et des coûts de production .
La MAEC a vu son résultat divisé par 2 en un an. D'où ce plan de compétitivité et les efforts demandés, assure Gregory Flynn - Directeur général délégué, seront partagés par tous.

Direction et partenaires sociaux se retrouveront jeudi matin pour une nouvelle séance de négociation.
Si aucun accord n'est trouvé entre les 2 parties, la CGT et FO appelleront à une nouvelle grève.

Le reportage d'Eric Marlot et Jean-Pierre Marlot
Gréve à la MAEC à Cahors le 6 novembre 2018

 

Sur le même sujet

Enquête ouverte à Port-Vendres : un site antique détruit par des travaux dans le port ?

Les + Lus