• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cinq députés d'Occitanie votent contre l'interdiction du glyphosate

Depuis 2001, Eric Villeneuve cultive autrement. / © France 3 Occitanie
Depuis 2001, Eric Villeneuve cultive autrement. / © France 3 Occitanie

L'Assemblée nationale a renoncé à fixer une date d'interdiction pour le glyphosate, cet herbicide classé cancérogène probable. Parmi, les députés qui ont voté contre l’interdiction, cinq sont d’Occitanie.

Par Joane Mériot

C'est l'herbicide le plus utilisé en France et il est jugé cancérogène par l'Organisation mondiale de la santé. Mais il a encore de beaux jours devant lui.
L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 mai des amendements qui visaient à inscrire dans la loi agriculture et alimentation la sortie du glyphosate en 2021.

83 seulement ont pris part au vote, et rejeté (par 63 voix contre) l’amendement du député Matthieu Orphelin qui aurait acté l’interdiction du glyphosate d’ici 2021.

Cinq députés élus d’Occitanie, dont quatre sont LREM


Les députés LREM, Olivier Gaillard, député du Gard, Nicolas Démoulin, député de l’Hérault, Philippe Huppé, député de l’Hérault et Marie-Christine Verdier-Jouclas, député du Tarn.
Et le déptuté LR de l'Aveyron, Arnaud Viala.


Après la décision de l'Union européenne en novembre de renouveler la licence de cet herbicide controversé pour cinq ans, Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du Roundup de Monsanto, serait interdite en France "dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans".

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a reconnu mardi être "déçu" du rejet des amendements qui visaient à graver dans la loi la sortie du glyphosate en 2021, estimant néanmoins que cet "objectif" n'était "pas remis en cause".

Interrogé lors d'une conférence de presse à Bastia, le ministre a déclaré qu'à ses yeux il aurait été "plus cohérent" d'inscrire cet objectif dans la loi.

"On se demande comment la promesse présidentielle va se concrétiser", confie François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. Il était l'invité du JT de France 3 Languedoc-Roussillon ce mercredi midi.

Glyphosate : le porte parole de Générations futures sur le plateau de France 3
On se demande comment la promesse présidentielle va se concrétiser, confie François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. Il était l'invité du JT de France 3 Languedoc-Roussillon ce mercredi midi.  - France 3 LR - France 3

A Perpignan, Mickael Sire est vigneron et il a renoncé au glyphosate depuis quelques années.

Le reportage d'Aude Chéron et Alain Sabatier :
Cinq députés d'Occitanie votent contre l'interdiciton du glyphosate
A Perpignan, Mickael Sire est vigneron et il a renoncé au glyphosate depuis quelques années. - France 3 LR - Aude Chéron et Alain Sabatier


 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus