Festival de Luchon, Christian Cappe parie sur une 21ème édition à l'effet “waouh” !

© France 3 Occitanie - Corinne Lebrave
© France 3 Occitanie - Corinne Lebrave

"Bonheur, longue vie et effet waouh", C'est le souhait de Christian Cappé le Délégué Général Festival des Créations Télévisuelles de Luchon avant le lancement de la  21ème édition ce mercredi soir. Avec une programmation qui fait la part belle aux fictions mais aussi aux documentaires. 

Par Corinne Lebrave

A quelques heures du coup d'envoi, Christian Cappe est partout : il règle les derniers détails comme il répond à toutes les interviews. Le nouveau délégué général du festival était l'un de ses créateurs en 1998. En 21 ans le festival a beaucoup évolué et changé, mais il y a " le capital" : "Ce qui est formidable c'est que les fondamentaux ont été respectés. Tous les lieux d'échanges et de convivialité : le festival Kfé, le restaurant d'altitude son cadre. Les lieux de projections et le Théâtre à l'italienne … Le festival garde le même esprit avec ses bénévoles : un peu plus de 150 cette année".
 
© France 3 Occitanie - Corinne Lebrave
© France 3 Occitanie - Corinne Lebrave

Si la fiction reste le cœur du festival, ce qui change : "c'est que le documentaire est devenu en terme de programmation aussi important que la partie dédiée à la fiction", avec une soirée de remise des prix spécifique et Patrick Rotman, en président du jury. 14 films en compétition, 10 films en avant-première. 

Plusieurs thématiques que le délégué général a "choisi en personne", en fonction de la qualité des documentaires : "Salman Rushdie, la mort aux trousses", "La bataille de l'acier", "Moi, Magyd Cherfi", et surtout "C4, le chant des possibles",  l'histoire d'un maître de chœur qui a créé une chorale avec des jeunes issus de quartiers difficiles de Creil. "La chorale vient à Luchon et chantera à l'issue de la projection du film samedi après-midi avec Elsa".

Et cette année c'est également un nouveau grand trophée qui a été créé pour les Pyrénées d'or : "Le Pâtre", une statuette en bronze de Mengue, un sculpteur originaire de Luchon, ami de Rodin, dont la ville possède plusieurs œuvres. 

D'autres temps forts sont programmés tout au long des 4 jours de festival, comme la journée du climat vendredi, avec Jean-Louis Etienne, les séances d'autographes très appréciées du public, jusqu'à la soirée de clôture avec la mise à l'honneur de Muriel Robin, samedi soir.


 


 
 

Sur le même sujet

Les + Lus