[Feuilleton] En immersion dans le 11ème Raid 205 au Maroc

© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie

C'est un véritable défi sportif que se sont lancés 4 copains Gersois. Alex, Pascal, Manu et Thierry vont aussi aller au bout de leur rêve. Ils sont passionnés de la mythique 205, emblème des années 80.  Ils vont vivre une aventure humaine sur 2700 Km de pistes dans le désert marocain. 

Par Corinne Lebrave

Sur les traces du Dakar, au coeur des paysages du désert marocain, le Raid 205 Trophée réunit chaque année depuis 2013 des équipages de passionnés. Ce raid sportif est aussi humanitaire. 
4 amis gersois rêvaient de cette aventure sportive et humaine. Ils ont voulu se lancer un défi. Nous les suivons dans leur périple et leurs difficultés de Bidart au pays Basque sur la ligne de départ, jusqu'à leur arrivée à Tanger après la traversée du sud marocain. 
Un feuilleton signé Karine Pellat et Emmanuel Fillon

Première étape pour les équipages du Raid 205 Trophée. Au départ de Bidart jusqu'au sud de l'Espagne. Nous faisons connaissance avec Alex, Manu, Thierry et Pascal, les amis gersois. 
 

Premier jour de Raid, entre Meknès et Chegaga. Débarquement à Tanger, les concurrents doivent s'acclimater à la chaleur marocaine. Après avoir laissé les fournitures scolaires et des jouets pour les enfants, les 2 équipages gersois s'élancent sur les pistes du désert marocain.
 

Le désert transforme parfois les rêves en cauchemars. Une tempête de sable vient se rajouter à la difficulté du Raid. Les équipages sont trés concentrés. Ils conduisent à l'aveugle. Les mécaniques souffrent. Mais les gersois gardent le moral et se réconfortent en dégustant du foie gras à l'heure du bivouac.
 

Dernier Bivouac et dernière étape. La fatigue s'accumule et marque les visages. Les voitures souffrent et il faut souvent ouvrir les capots pour vérifier et réparer les moteurs. Mais les difficultés n'effacent pas la magie des paysages marocains et la réalisation d'un rêve pour 4 mordus de 205 et de franche amitié. 

Sur le même sujet

Alès (30) : la bouvine et l'abrivado à l'honneur à la feria de l'Ascension

Les + Lus