• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets Jaunes : le point sur les blocages de la journée du lundi dans l'ex région Midi-Pyrénées

© France 3 Occitanie - Frédéric Desse
© France 3 Occitanie - Frédéric Desse

Les actions se sont multipliées ce lundi dans les départements de l'ancienne région Midi-Pyrénées. A chaque fois elles ont eu lieu à des endroits stratégiques. Certaines se poursuivent à l'heure qu'il est. Beaucoup moins de monde, mais des opérations ciblées.

Par Corinne Lebrave

La couleur Jaune aura encore largement dominé l'actualité ce lundi 19 novembre. 3ème jour de mobilisation. Des blocages sur tout le territoire de Midi-Pyrénées.

En Aveyron 
L'accès à Rodez est resté très perturbé une grande partie de la journée. Des barrages filtrants se sont également mis en place à Villefranche de Rouergue et Decazeville, et ont également compliqués l'entrée sur l'A75 à la Cavalerie et à Millau.

Dans le Lot 
Les barrages sont moins nombreux ce lundi soir, concentrés à Cahors, Bretenoux et l'Hospitalet. Mais durant toute la journée les gilets jaunes ont également perturbé des péages de l'A20 et les axes du département à Figeac, Biars sur Cère, gramat, Souillac. 

Dans les Hautes-Pyrénées 
C'est notamment l'A64 qui a été le théâtre de la colère des manifestants : opérations péages gratuits à Tarbes, Capvern et Lannemezan

Dans le Tarn
Des barrages filtrants ont perturbé l'activité à Albi, Gaillac, Castres, Puygouzon, Réalmont, Labacadère, Pampelonne. Les automobilistes rencontrent toujours des difficultés au péage de l'A68 à l'Union.

Conséquences des blocages : la station service du Centre Leclerc Portes d'Albi a décidé de fermer les pompes entre 20h00 et 07h00 dans la nuit de ce lundi à mardi et de limiter à 30 euros chaque prise de carburant. La station côté zone de La Baute est fermée

En haute Garonne et à Toulouse 
Ralentissement sur l’A624  en direction de Toulouse
Des opérations escargots ponctuelles ont eu lieu toute la journée sur le périphérique toulousain. 
L'accès au dépôt de carburant de Lespinasse est bloqué.
La Socamil, l'entrepôt des magasins Leclerc est également inaccessible. 

Une cinquantaine de gilets jaunes procèdent depuis ce lundi après-midi à des barrages filtrants devant le dépôt pétrolier de Toulouse situé à Fondeyre. De nombreux ralentissements et bouchons sont en cours dans ce secteur.
Selon nos confrères de la dépêche, les CRS sont sur place dans le but de déloger les bloqueurs,
Une quarantaine de taxis qui s'étaient rassemblés à Sesquières ont commencé une opération escargot sur le périphérique. D'autres, environ une cinquantaine de véhicules ont rejoint les manifestants à Lespinasse et y resteront une partie de la soirée.

Sur le reste du département de la Haute-Garonne
la RN 125 est restée perturbée au niveau du rond point de Bazert à Seilhan
Des Opérations se sont déroulés sur les péages : 
 l'A62 à Eurocentre, l'A68 à l’Union, l'A64 à Muret Nord, l'A64 à Saint-Gaudens, l'A61 à Villefranche-de-Lauragais et à Mongiscard.  
À Colomiers, la plateforme Logidis de Carrefour est bloquée depuis le début de l'après-midi. 

Dans le Tarn et Garonne 
Situation tendue sur le rond-point d'Aussone à Montauban où les CRS ont délogé les gilets jaunes à coup de gaz lacrymogène. La situation est compliquée à Castelsarrasin où les barrages filtrants ont perturbé les accès à la ville. Le blocage de la zone commerciale de Barrouet et de l’Artel, où se situent les deux plus grosses stations service de la ville à des conséquence sur l’approvisionnement et la distribution du gasoil.
Dans cette ville le magasin Leclerc, qui n’a pas cessé sa vente samedi et dimanche dernier, les pompes de diesel sont à sec.

Dans le Gers et en Ariège,
Les blocages ont été moins nombreux. 
A Auch dans le Gers, les bretelles de sortie de la rocade (RN 124) en direction de la RN 21 sont fermées annonce la préfecture. L'accès à Fleurance est ralenti. 
A Pamiers une opération est menée au Péage de l'A66.

A l'heure actuelle impossible de savoir si les blocages en cours vont continuer ou se déplacer. Les actions se font au coup par coup. 
 

Sur le même sujet

[Episode 4] Santé : la guerre des ondes ou la croisade des anti-Linky

Les + Lus