• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Médecin généraliste cherche remplaçant désespérément

Le docteur Castadere a été contraint d'écourter ses vacances, faute de remplaçant / © FTV
Le docteur Castadere a été contraint d'écourter ses vacances, faute de remplaçant / © FTV

De plus en plus de médecins généralistes ont des difficultés à trouver des remplaçants, et donc à partir en vacances. En cause : de moins en moins de généralistes et des jeunes médecins qui cherchent davantage à s'installer.

Par Adélaïde Tenaglia

Chaque été depuis plusieurs années c'est le même problème : de plus en plus de médecins généralistes ont du mal à partir en vacances, faute de médecins remplaçants. 

"Il y a 30 ans, les médecins généralistes pouvaient choisir leurs vacances", explique le docteur Castadere, qui a son cabinet à L'isle Jourdain, près de Toulouse. Aujourd'hui ce sont plutôt les médecins remplaçants qui donnent leurs disponibilités, selon lui. Le docteur a dû écourter ses vacances, faute de remplaçant. 

Les jeunes médecins peu attirés par les remplacements

Une pénurie qui s'explique pas la diminution du nombre de médecins généralistes en exercice. Mais aussi par le fait que les jeunes médecins diplômés n'ont plus forcément envie d'assurer les remplacements. De plus en plus, leur objectif est de s'installer rapidement.

Seuls 3% des jeunes médecins remplaçants souhaitent le rester, alors que 75% désirent s'installer en libéral. Les jeunes médecins veulent pouvoir entretenir une relation humaine, et suivre leurs patients. 

Résultat : certains cabinets sont obligés de fermer plusieurs jours pendant l'été.
 
Pénurie de médecins remplaçants

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus