• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Occitanie : 55.000 participants pour l'enquête de la Région sur l'alimentation

Le Gard est le deuxième département bio de France - 16 février 2017 / © France 3 LR
Le Gard est le deuxième département bio de France - 16 février 2017 / © France 3 LR

Sur les 5,7 millions d'habitants de l'Occitanie, 55.000 ont participé à l'enquête de la Région sur les habitudes alimentaires d'avril à août 2018, soit 1% de de la population. Panier moyen, habitudes de consommation, gaspillage alimentaire, soutien aux produits locaux et durables : voici le bilan.

Par Valérie Luxey

92% des participants à une grande enquête privilégieraient des produits d'Occitanie s'ils étaient plus facilement identifiables : c'est le chiffre record qui ressort du questionnaire proposé d'avril à août par le Conseil Régional et qui doit servir de base à l'élaboration d'un "Pacte Régional Pour Une Alimentation Durable" qui sera soumis au vote des élus en décembre 2018.
 

L'agriculture et l'agro-alimentaire moteurs de l'économie régionale


Et l'enjeu est de taille : avec 164.000 postes et 22 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'agriculture et les entreprises agro-alimentaires sont les premiers employeurs d'Occitanie, devant le tourisme et l'aéronautique. D'où l'intérêt de mieux connaître nos habitudes alimentaires et de consommation, afin d'orienter les politiques publiques en faveur de ce secteur.
 

Une assiette plus grande qu'un panel de sondés ordinaire


La force de l'enquête réalisée par la Région réside dans le nombre de participants : 55.000 personnes ont répondu au questionnaire, en ligne ou en version papier, et 1200 autres se sont rendues aux 14 rencontres organisées dans les 13 départements, soit 1% des 5,7 millions d'habitants de l'Occitanie. A titre de comparaison, les instituts de sondage se contentent souvent d'un panel représentatif de 1022 personnes au plan national.


100 à 200 € par semaine pour se nourrir


Il en ressort que nous achetons le plus souvent nos denrées en supermarché, les marchés arrivant en seconde position. Nous sommes un tiers à privilégier les circuits courts. La moitié d'entre nous dépense 100 à 200 € par semaine pour se nourrir, alors que le panier moyen hebdomadaire de 35% des consommateurs régionaux ne dépasse pas 100 €. Ce qui semble être supérieur à la moyenne nationale, si on compare ces chiffres avec l'étude menée par l'ONG Fondation Good Planet et 60 Millions de Consommateurs en 2015 et qui faisait apparaître un panier moyen de 330 € par mois pour une majorité de Français.


Produits régionaux, bio et carnés : la base de notre alimentation


Voici comment ces achats se répartissent en Occitanie : ils révèlent que le veganisme n'est pas encore à l'ordre du jour dans notre région.
  • 54% des participants à l'enquête déclarent acheter souvent des produits régionaux
  • 43% des participants à l'enquête déclarent acheter souvent des produits bio
  • 61% des participants à l'enquête mangent au moins plusieurs fois par semaine de la viande
 

Pour une majorité de consommateurs, bien se nourrir coûte plus cher


Paradoxalement, pourtant, 52% d'entre eux estiment qu'avoir une alimentation saine et équilibrée coûte cher, preuve que des progrès peuvent encore être accompli pour parvenir à cet objectif. Sur la base de ce constat, le Conseil Régional d'Occitanie lance le 2ème volet de son opération : une consultation citoyenne sur les actions jugées prioritaires.
 

Votez pour les actions à mener dès le 15 octobre


Le vote sera ouvert aux plus de 15 ans, résidant en Occitanie, du 15 octobre au 15 novembre 2018, sur le même modèle que celui du questionnaire : en version numérique et en version papier, via des coupons détachables dans la presse. Les réponses serviront de base au texte soumis au vote des élus en décembre.


Les citoyens appelés à définir les priorités d'actions 


Concrètement, il se présente sous la forme de 4 blocs thématiques contenant chacun 4 formes d'actions à classer en fonction de ce que les votants jugeront prioritaire à mettre en œuvre :
 
© Région Occitanie
© Région Occitanie

Et les 2 blocs suivants :
 
© Région Occitanie
© Région Occitanie
 

Budget régional dédié : le choix laissé aux citoyens


Les votants devront aussi décider de l'évolution du budget consacré par la Région à l'agriculture et à l'alimentation : soit le maintenir constant, soit l'augmenter de 2 millions d'euros, soit l'augmenter de 5 millions d'euros pour mettre en œuvre les mesures choisies.


75 millions d'euros par an pour la Région


Outre les 440 millions d'euros d'aides européennes, la Région Occitanie consacre actuellement 75 millions d'euros par an à ce secteur, soit une hausse de 30% depuis 2016. 


Inciter à consommer local : un moyen d'améliorer le revenu moyen des travailleurs agricoles


En revanche, infléchir nos modes de consommation en faveur de produits et de producteurs locaux pourrait avoir un effet positif sur le niveau de vie des actifs de ce secteur, dont le revenu moyen reste très en-dessous (moins 37%) de celui constaté en France.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus