Occitanie : une application pour signaler les décharges sauvages

Depuis le lancement de l'application, les sentinelles de la nature, en mai dernier en Languedoc-Roussillon, près de 200 dépôts de déchets ont été signalés sur le territoire - janvier 2020 / © MAXPPP - Thomas Padilla
Depuis le lancement de l'application, les sentinelles de la nature, en mai dernier en Languedoc-Roussillon, près de 200 dépôts de déchets ont été signalés sur le territoire - janvier 2020 / © MAXPPP - Thomas Padilla

L'application "Sentinelle de la Nature" qui permet à tous citoyens de signaler des dépôts sauvages de déchets est désormais active en Occitanie. Depuis sa mise en service, début mai, déjà 193 signalements ont été faits sur le Languedoc et le Roussillon.

Par Joane Mériot


Depuis mai dernier, l'application Sentinelle de la nature est active en Occitanie. Elle permet aux citoyens de signaler des atteintes ou des initiatives concernant l'environnement.
Pour signaler quelque chose c'est très simple, il vous suffit soit de télécharger l’application ou de vous rendre sur le site internet et de créer un compte. Après vous pouvez signaler soit une initiative favorable, soit une dégradation. Apparaissent après sur la carte, en rouge les dégradations et en vert les initiatives.
 
En Occitanie, l'application a été lancée en mai 2019, depuis 193 signalements ont été faits - janvier 2020 / © capture d'écran sentinelles de la nature
En Occitanie, l'application a été lancée en mai 2019, depuis 193 signalements ont été faits - janvier 2020 / © capture d'écran sentinelles de la nature

 

193 signalements en Occitanie


En Languedoc et en Roussillon, il y a eu depuis la mise en place du site internet, donc en mai dernier, 193 signalements dont la moitié correspond à des décharges sauvages.

Par exemple, à Lattes un dépôt sauvage a été signalé et lorsque l’on clique sur la fiche, des photos de cette décharge apparaissent. Sur les photos, on peut voir différents types de déchets, des gravats, du plastique etc... 


Quel est l’intérêt ?


Cette carte interactive permet avant tout de sensibiliser car dans 99% des cas, il n’est pas possible de savoir qui a déposé les déchets.
Mais l’association précise qu’elle dispose d’un dispositif juridique et que des actions pénales peuvent être enclenchées.
 

Qu’est-ce que l’on risque alors ?


Si vous êtes pris en flagrant délit ou si on arrive à prouver que vous avez jeter des déchets dans la nature, vous risquez 75 euros d'amende s'il s'agit d'une simple poubelle, 1.500 euros en cas de dépôt depuis un véhicule. Pour les déchets professionnels, cela peut atteindre 75.000 euros d'amende et 2 ans de prison.
 

Sur le même sujet

Les + Lus