Occitanie : face à la grogne des usagers, la région détaille la nouvelle grille tarifaire TER

© IP3 PRESS/MAXPPP
© IP3 PRESS/MAXPPP

Suite à l'explosion des prix des abonnements de la nouvelle gamme tarifaire SNCF mise en place le 1er juillet, la région annonce que des tarifs plus raisonnables seront proposés aux usagers à partir du 1er octobre.

Par Walid Kachour

Pour rappel, la région Occitanie avait signé une convention avec la SNCF pour prévoir plus de trains sur le réseau TER régional.

Depuis le 1er juillet, une nouvelle grille tarifaire a vu le jour. Plus de ponctualité, mais plus d'euros à dépenser pour effectuer les trajets.

Si l'augmentation moyenne globale de 7% du prix des abonnements pour les usagers reste acceptable, il n'en va pas de même pour les détenteurs de l'ancien forfait illimiTer.
 


Une nouvelle formule exorbitante à l'origine de la grogne



IllimiTer était devenue une formule trop lourde à supporter et a été supprimée le 30 juin dernier. 

La redéfinition territoriale de la région rendait impossible l'extension de l'offre à toute l'Occitanie.

Contrairement à IllimiTer qui revenait à 80 euros par mois,  la nouvelle formule ne permet plus le déplacement sur l'ensemble du trafic TER Languedoc-Roussillon et coûte en prime bien plus cher.

Des hausses allant jusqu'à 200% ont été enregistrées dès juillet.

Les 1.900 usagers de l'ancien forfait IllimiTer ont fermement rejeté ce changement.

Notre reportage revenait sur leur colère Gare Saint-Roch à Montpellier
Montpellier : le prix des abonnements TER en Languedoc et en Roussillon en forte hausse
Attention si vous utilisez les trains régionaux. Depuis le début du mois de juillet, les tarifs des abonnements TER changent. Ils évoluent et augmentent en fonction de la distance parcourue et du trajet Comment cela est-il ressenti par les usagers. Reportage à la gare de Montpellier Saint-Roch. - F3 LR - Reportage : L.Calmels et L.L.Galy

 

Fortunes diverses pour la nouvelle offre au kilomètre



Tout l'été, la Région et la SNCF ont essayé de trouver un terrain d'entente pour aboutir à une solution acceptable. 

Le remboursement de la différence a d'abord été proposée pour juillet, août et septembre.

À partir du 1er octobre, c'est une nouvelle offre au kilomètre baptisée Fréquencio qui verra le jour.

 

Ceux qui font moins de 50 kilomètres devront payer 7% supplémentaires. Pour les usagers qui effectuent entre 50 et 118 kilomètres un abonnement Fréquencio à 92 euros par mois leur sera proposé détaille Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie chargé des transports.



Un prix plus raisonnable, avec seulement 12 euros par mois supplémentaires pour un abonnement domicile/travail pris en charge à moitié par l'employeur.

Mais les anciens détenteurs de l'illimiTer pour les longs trajets voient leur note s'envoler.

L'abonnement passe de 80 à 190 euros, soit une hausse de 137% qui concernera seulement une minorité des 26.000 abonnés du réseau TER.

La nouvelle formule offrira deux mois gratuits au lieu d'un et demi. 

Des réajustements qui s'élèvent à 1.5 million d'euros pour la région, en plus des 300 de la convention signée avec la SNCF. 


Le détails des différentes offres du réseau TER Occitanie à retrouver ici

Pour plus d'infos, une plateforme a été lancée ce vendredi.

Renseignements au 09.70.82.17.73. 
 
Languedoc et Roussillon : les 1.900 couacs de la suppression de la carte SNCF

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le festival Arabesques dans 9h50 le matin

Les + Lus