Occitanie : Toulouse, Montpellier et le littoral dopent le bilan touristique estival 2019

La plage du Racou le 15 août 2019, à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales. / © Michel Clementz / Maxppp
La plage du Racou le 15 août 2019, à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales. / © Michel Clementz / Maxppp

Après un recul de la fréquentation touristique estivale en 2018, la saison 2019 marque une nette progression des nuitées en Occitanie (+0,9%), même si au niveau national, la hausse est de 2,2%. L'Occitanie est la 3e région touristique en France avec 14,3% des nuitées en métropole.

Par Fabrice Dubault


Entre avril et septembre 2019, l'Occitanie a accueilli 12 millions de touristes, soit une progression de 0,9% sur un an. Cela se traduit par 45,4 millions de nuitées et d'importantes retombées économiques et en terme d'emplois pour notre région. Des chiffres publiés ce jeudi par l'Insee.

L'Occitanie représente 14,3% des nuitées estivales de France métropolitaine et se classe comme 3e région touristique derrière l’Île-de-France et la Nouvelle-Aquitaine.
 
© F3 LR - Insee
© F3 LR - Insee
 

La folie des campings équipés


16,5 millions de ces 45,4 millions de nuitées sont réalisées dans les campings équipés et ce chiffre est en hausse de 1,6%. Les emplacements de camping "nus" plafonnent à 9,9 millions en léger repli.
Durant la saison d’été, 4,2 millions de touristes séjournent dans les campings de la région, ce qui place l’Occitanie au deuxième rang des régions accueillant le plus de campeurs, derrière la Nouvelle-Aquitaine. Parmi cette clientèle, 74% sont des touristes résidant en France, 7% viennent des Pays-Bas, 7% d’Allemagne et 4% de Belgique.
 
© F3 LR - chiffres Insee
© F3 LR - chiffres Insee

Les hôtels sont quasi stables à 10,7 millions de nuitées, avec un taux d'occupation de près de 60%. Les étrangers représentent 28,4% des estivants.

Les autres hébergements collectifs touristiques (résidences de tourisme et hôtelières, villages de vacances, auberges de jeunesse...) cumule 8,1 millions de nuitées.

La durée moyenne des séjours va de 1,8 en hôtels à 7,4 pour l'hôtellerie de plein air.
 

Toulouse et Montpellier au top du dynamisme


Les 2 métropoles régionales se taillent la part du lion. Toulouse progresse de 14,4%, un record et Montpellier de 4,4%. Ce sont les mois d'avril et de juin qui dopent l'ensemble de la saison.

Hausse aussi mais moindre sur le littoral de la Méditerranée, +0,7%. En revanche, les nuitées touristiques stagnent en zone rurale et dans le Massif central et diminuent dans les Pyrénées (-1,6%) et dans le reste des villes.
 
© F3 LR - chiffres Insee
© F3 LR - chiffres Insee

Sur le même sujet

Les + Lus