• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“OXYTANIE”: un nouveau souffle dans la presse écrite régionale

© Oxytanie
© Oxytanie

"Explorer, rencontrer, s'informer": sur la couverture de son premier numéro, le magazine "OXYTANIE" affiche la couleur. Ce nouveau venu dans la presse écrite a choisi d'aller à la rencontre des habitants de la région Occitanie porteurs de projets "positifs".

Par Eric Coorevits

 
Quel est le point commun entre des bénévoles planteurs d'arbres sur d'anciens terrains agricoles à proximité de Toulouse, un agronome fondateur d'un supermarché 100% local à Montpellier ou un fonctionnaire qui lâche son emploi pour sauver une exploitation familiale en créant un cabaret à la ferme ? Ils sont tout simplement réunis par les pages du magazine "Oxytanie", un nouveau trimestriel qui souhaite mettre en lumière des porteurs de projets "positifs" dans la région Occitanie.

Des initatives positives

Pour sa rédactrice en chef, Céline Bousquet, "le magazine cherchera à montrer les initiatives positives des habitants de nos départements qui oeuvrent pour créer du lien social, pour défendre des valeurs de solidarité... On y parlera d'écologie et d'environnement, bien sûr, mais aussi de tous les domaines de la vie sous l'angle durable et positif".

Dans ce bel objet littéraire de plus de 130 pages, on trouve des articles sur les gardiens et les gardiennes de l'observatoire météo du Mont Aigual, entre Gard et Lozère, sur un jeune vigneron aveyronnais lancé dans l'aventure du bio ou encore sur des passionnés de cinéma gersois qui font rimer convivialité avec art et essai...

Photos et BD

"L'idée est d'avoir une vraie valeur ajoutée par la mise en page, et par le travail de notre photographe, Julien Rougny. Nous avons aussi lancé aussi l'idé d'une BD reportage pour certains sujets", explique la créatrice du magazine, dont la rédaction est basée à Marssac-sur-Tarn. Pour ce numéro, c'est l'auteur François Sanz qui raconte en texte et en dessins la vie du éco-hameau d'Andra, dans le Lot. 

A chaque numéro, "Oxytanie" publiera le portfolio d'un photographe installé dans la région...Les lumières de l'Aubrac, magnifiquement captées par l'oeil de l'Aveyronnais Arnaud Millot, sont ainsi à l'honneur ce mois-ci.

Tiré à 12000 exemplaires, "Oxytanie" a pu voir le jour grâce à une campagne de financement participatif. Il est vendu en kiosque ou dans les maisons de presse au prix de 7,90 euros, il est aussi accessible par abonnement en ligne.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bulle sous-marine de Fleury d'Aude : la fin d'une polémique de 30 ans

Les + Lus