• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Près de Tarbes (65), l'atelier abandonné de l'architecte Edmond Lay bientôt réhabilité ?

A l'intérieur de la maison de l'architecte Edmond Lay, à Barbazan-Debat (Hautes-Pyrénées) / © Jean-Pierre Duntze - France 3 Occitanie
A l'intérieur de la maison de l'architecte Edmond Lay, à Barbazan-Debat (Hautes-Pyrénées) / © Jean-Pierre Duntze - France 3 Occitanie

L'architecte Edmond Lay, originaire de Lannemezan, avait construit son atelier tout près de Tarbes. Longtemps laissé à l'abandon, le bâtiment pourrait retrouver son caractère originel.

Par Nathalie Fournis

Tombé dans l'oubli, l'ancien atelier de l'architecte Edmond Lay gisait depuis plus de 20 ans dans son écrin de verdure de Barbazan-Debat dans les Hautes-Pyrénées.
Construit entre 1965 et 1976 tel un vaisseau futuriste, le bâtiment abritait l'atelier de l'architecte et une douzaine de collaborateurs.
La maison de l'architecte Edmond Lay près de Tarbes. / © Jean-Pierre Duntze - France 3 Occitanie
La maison de l'architecte Edmond Lay près de Tarbes. / © Jean-Pierre Duntze - France 3 Occitanie

Une architecture inédite pour l'époque 

Dans un paysage architectural Midi-Pyrénéen traditionnel, la conception de l'édifice dénote.
Il ne ressemble pas à un bureau mais est bâti comme une maison d'habitation, ouverte sur la nature environnante.
Sa construction, inédite pour l'époque, est inspirée de l'architecture moderne américaine. Pendant 4 ans aux Etats-Unis, Edmond Lay étudiera le style de Franck Lloyd Wright.
De retour en France dans les années 60, il fera de son atelier une vitrine et un laboratoire d'idées.

Un patrimoine à sauver

Aujourd'hui le bâtiment a souffert des assauts du temps mais n'a rien perdu de la modernité qui le caractérise.
La pièce principale baignée de lumière dévoile des espaces en demi niveaux, et aussi des murs en plaques de ciment aux inclusions de céramique réalisés par l'auteur.
Inscrit en 2015 à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, l'ouvrage de 450 m2 conserve un potentiel qui n'a pas échappé à l'association Parcours d'architecture. 
La Fondation du Patrimoine s'est associée au projet pour que le bâtiment devienne un lieu de création artistique pluridisciplinaire.
Si les fonds sont réunis, il accueillera un centre dédié aux arts plastiques, décoratifs et paysagers.

La Fondation du Patrimoine organise une souscription pour soutenir cette opération de restauration. 600 000 € de travaux seront nécessaires à sa réhabilitation.

Un reportage d'Emmanuel Wat et Jean-Pierre Duntze :
 
Près de Tarbes (65), l'atelier abandonné de l'architecte Edmond Lay


 

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus