• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La secte “12 Tribus” dissoute en Allemagne pour maltraitances sur enfants s'installe à Toulouse

Ce magasin dans le quartier Saint-Aubin de Toulouse appartient à la secte religieuse les "12 Tribus" / © France 3 Occitanie - Delphine Gérard
Ce magasin dans le quartier Saint-Aubin de Toulouse appartient à la secte religieuse les "12 Tribus" / © France 3 Occitanie - Delphine Gérard

Info-Sectes lance une alerte à Toulouse concernant les « 12 tribus » appelée aussi « Tabitha's Place ». L'organisation s'implante dans la ville rose. Elle ferait du prosélytisme pour attirer des jeunes. La secte a été dissoute en Allemagne en 2013 en raison de maltraitances sur des enfants.  

Par CL

Monique Rich lance une alerte au nom d'info-sectes.
La présidente d'info sectes Midi-Pyrénées s'inquiète du sort des enfants vivant au sein des "12 tribus", alias "Tabitha's place", une secte religieuse qui a pignon sur rue à Toulouse. Sa boutique de produits bio est installée au centre ville, dans le quartier Saint-Aubin.

Monique Rich veut alerter les pouvoirs public sur les maltraitances dont pourraient être victimes les enfants au sein de l'organisation. Elle est conforté dans son combat par une décision de la Cour européenne des droits de l'Homme. Cette dernière vient de donner raison à l'Etat allemand, pour avoir retiré une quarantaine d'enfants maltraités au sein de cette même secte en 2013. Ces faits avaient été dénoncés grâce à des caméras cachés par un journaliste allemand. La cour parle de "Châtiments corporels sur enfants", "traitements inhumains et dégradants". 

En France, en 2001, deux membres de cette secte ont été condamnés en Béarn pour avoir laissé mourir un enfant de 19 mois, faute de soins. Pour les spécialistes de la lutte anti-secte, cette organisation devrait être dissoute comme en Allemagne.

Aujourd'hui Monique Rich lance un ultime appel au pouvoir politique pour qu'il intervienne, car selon elle la secte emploieraient également des méthodes et des discours pour accrocher les jeunes générations. Via sa boutique ou son stand sur le marché.  

Le re
portage de Christine Ravier et Delphine Gérard

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus