• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn-et-Garonne : les riverains situés à proximité de vergers développeraient davantage de cancers

Situés à proximité des vergers, les riverains développeraient davantage de cancer et autres pathologies neurologiques et endocriniennes / © Karen Cassuto
Situés à proximité des vergers, les riverains développeraient davantage de cancer et autres pathologies neurologiques et endocriniennes / © Karen Cassuto

D’après une enquête réalisée par France Nature Environnement au sein de deux communes du Tarn-et-Garonne, les riverains situés à proximité d'une exploitation arboricole seraient davantage exposés aux produits phytopharmacologiques et développeraient davantage de cancer.
 

Par Corinne Carrière

Riverains des communes de Bressols et d'Abefeuille-Lagarde : des profils de population particulièrement exposées


L'enquête a été effectuée dans ces deux communes du Tarn-et-Garonne. La commission Veille Sanitaire de la FNE 82 a évalué l'impact des produits phytopharmaceutiques sur la santé de 1131 riverains et leurs familles. 
L'incidence des différentes pathologies s'établit à 31,8% et elles sont possiblement en lien avec la durée et la distance d'exposition aux produits phytopharmaceutiques.

Les résultats de l'enquête mettent en avant :
 
  •  la fréquence de certains cancers comme les tumeurs cérébrales, les cancers du rein, des ovaires, de la peau, de la thyroïde et des cancers des ganglions et du sang.
  •  la fréquence brute des cancers au niveau de l'enquête est de 15% environ alors que le taux de prévalence total des cancers en France est proche de 6%


 
Vergers situés sur la commune de Bressols dans le Tarn et Garonne / © Karen Cassuto
Vergers situés sur la commune de Bressols dans le Tarn et Garonne / © Karen Cassuto


France Nature Environnement : lanceurs d'alerte


Dans cette enquête la FNE 82 veut montrer que l'environnement est un problème de santé publique. Des mesures préventives, à toutes les étapes de la chaînes d'utilisation, doivent être mises en place. 
Les grandes exploitations  arboricoles peuvent effectuer jusqu'à 30 pulvérisations de pesticides par an et les riverains sont les premières victimes de ces cultures. 

Ecoutez le témoignage de cette habitante de Bressols dans le Tarn-et-Garonne
Le témoignage d'une riveraine dans le Tarn et Garonne. Son habitation est située à quelques mètres d'un verger

 

Sur le même sujet

Incendies dans le Gard : la circulation perturbée

Les + Lus