Toulouse : comment le photographe Paul Baudon s'est intéressé aux blessures des Gilets Jaunes dans les manifestations

© Xavier Marchand / Ftv
© Xavier Marchand / Ftv

Fraîchement sorti de l'ETPA de Toulouse (Ecole Supérieure de Photographie et de Game Design) où il a obtenu le grand prix 2019, Paul Baudon nous parle de ses photos prises pendant les manifestations des gilets jaunes. Il a travaillé sur les blessures et les séquelles des manifestants.

Par Xavier Marchand

Paul Baudon a 26 ans et vient de sortir de l'ETPA de Toulouse où il a obtenu le grand prix 2019.
Il est photographe indépendant et travaille sur du documentaire à caractère social, géographique ou démographique.
Il nous explique dans quel état d'esprit il a travaillé et quelle était sa démarche.
 
Durant les manifestations des gilets jaunes, il a réalisé des photos-reportages sur la violence des affrontements.
 
Pauml Baudon - Séquelles / © Paul Baudon
Pauml Baudon - Séquelles / © Paul Baudon


Il a choisi de présenter sous forme de portraits les séquelles des manifestants en allant à leur rencontre dans toute la France avec son studio mobile pour montrer les blessures tragiques de ces personnes.
 
Paul Baudon - Séquelles / © Paul Baudon
Paul Baudon - Séquelles / © Paul Baudon



Volontairement il a isolé et  photographié les munitions utilisées lors des manifestations comme des natures mortes.
 
Paul Baudon - Séquelles / © Paul Baudon
Paul Baudon - Séquelles / © Paul Baudon

 Paul Baudon exposait ses photos au festival Manifesto à Toulouse.
 

Pour voir ses photos

Paul Baudon va exposer à la maison de l'image documentaire de Sète du 4 octobre au 4 janvier 2020.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus