• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tour de France : des députés veulent inscrire la Grande Boucle au Patrimoine Universel de l'UNESCO

Des routes, des coureurs et des spectateurs : c'est la recette du succès du Tour de France, inchangée depuis 1903. / © MaxPPP
Des routes, des coureurs et des spectateurs : c'est la recette du succès du Tour de France, inchangée depuis 1903. / © MaxPPP

Pour le député tarnais Philippe Folliot le Tour de France vaut bien notre Gastronomie ! Inscrire la Grande Boucle au Patrimoine Mondial de l'UNESCO c'est reconnaître la dimension planétaire de la reine des courses cyclistes en 116 ans d'existence, son rayonnement populaire, médiatique, et culturel.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

L'initiative en revient au député tarnais Philippe Folliot, très vite rejoint par ses collègues Anne Blanc et Stéphane Mazars de l'Aveyron, et 50 autres parlementaires.
Cette candidature est une grande Première pour un évènement sportif.
 

Philippe Folliot est parti d'un constat : le Tour de France rassemble un grand nombre des caractéristiques requises pour être considéré comme un patrimoine universel.
  • Créé en 1903 il n'a cessé de se développer, en France et dans le Monde.
  • Ses participants viennent d'Europe, des Amériques, d'Afrique, d'Asie et d'Australie.
  • Il est totalement gratuit, et ouvert à tous.
  • Son succès populaire sur les bords des routes se double d'une diffusion médiatique mondiale.
  • Il traverse des paysages somptueux et fait découvrir des hauts-lieux et monuments du Patrimoine français.
En résumé : la Grande Boucle réunit des dimensions sportive, culturelle, patrimoniale et populaire.
Le public toujours plus nombreux sur le bord des routes et la diffusion télévisée, montrant les plus belles images de la France vue du ciel, tout y est !

Inscrire le Tour de France au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO permettrait de le protéger et de lui donner un rayonnement universel encore plus important,


souligne le député Tarnais.

 

Le succès populaire du Tour de France ne se dément pas après 116 ans d'existence. / © AFP
Le succès populaire du Tour de France ne se dément pas après 116 ans d'existence. / © AFP


L'objectif n'est pas seulement d'accroître encore l'attrait touristique de cette épreuve, qui attire déjà des centaines de milliers de visiteurs étrangers sur les routes du Tour.
C'est aussi de lui donner un atout supplémentaire pour lui permettre de traverser le XXIème siècle, comme il a réussi à traverser le XXème, malgré deux interruptions de cinq années lors des deux guerres mondiales.
Le dossier de candidature effective devrait être déposé par les parlementaires à l'automne prochain.

 

Le Tour de France à l'UNESCO ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Carcassonne : nouvelles analyses de dépistage d'arsenic sur des enfants vivant dans la Vallée de l'Orbiel

Les + Lus