Un parcours mémoriel dans les rues de Toulouse rend hommage à la "Haute-Garonne Résistante"

Ils avaient pour nom Ravanel, François Verdier, Trentin, Bettini, Dissard, Jean Philippe, Lion, Langer, Vernant…A travers 20 lieux toulousains, le parcours "Haute-Garonne Résistante", créé par le conseil départemental, rend hommage à ces combattants du nazisme.
 
L'ancienne prison Saint Michel à Toulouse, antichambre de la déportation vers les camps de concentration, a détenu de nombreux résistants arrêtés en Haute-Garonne.
L'ancienne prison Saint Michel à Toulouse, antichambre de la déportation vers les camps de concentration, a détenu de nombreux résistants arrêtés en Haute-Garonne. © Max PPP
Le Conseil départemental a choisi ce samedi 18 mai, à l’occasion de la Nuit des Musées, pour lancer le parcours mémoriel "Haute-Garonne Résistante".
 
A travers 20 points d’étape, cet itinéraire pédestre permet de découvrir les lieux d’histoire et de mémoire de la ville de Toulouse liés à l’occupation nazie.

Un parcours pour ne pas oublier, pour voir, comprendre, et aussi transmettre le message de ces combattants de l’ombre, ces héros trop souvent ignorés qui s’unirent devant l’essentiel : les valeurs de la République fondées sur la devise Liberté Egalité-Fraternité

, écrit Georges Méric, le président du conseil départemental de la Haute-Garonne

Commentée par l’historienne Elérika Leroy, le circuit rend hommage aux combattantes et combattants de l'ombre qui ont lutté contre le régime nazi.

Ils l'ont souvent payé de leur vie. Torturés, fusillés, déportés. Ils avaient pour nom Serge Ravanel, Forain François Verdier, Silvio Trentin, Angèle et Yves Bettini, Marie-Louise Dissard, les frères Lion, Marcel Langer, Jean-Pierre Vernant…ou encore le commissaire Jean Philippe :
La préfecture Saint Etienne à Toulouse, étape 5 du parcours
La préfecture Saint Etienne à Toulouse, étape 5 du parcours © Conseil départemental


De la place du Capitole au Jardin des Plantes, des rues de la Pomme et Croix-Baragnon à la place des Hauts-Murats et aux allées Jules Guesde, le parcours fait étape devant les immeubles, les maisons, les commerces et les bâtiments publics où s’organisait la résistance.

Proposé au public de mai à octobre 2019. ce parcours s'adresse également sur inscription aux collégiens de 3ème dans le cadre du programme d’éducation artistique et culturelle proposé par le Conseil départemental dans les établissements tout au long de l’année.
 
Télécharger le livret sur le parcours Haute-Garonne Résistante.



 
Les dates des circuits citoyens
  • Samedi 18 mai - De 18h à 19h30. Départ : Monument de la Résistance – Esplanade Alain Savary
  • Jeudi 23 mai - De 17h30 à 19h30. Départ : Monument de la Résistance – Esplanade Alain Savary
  • Lundi 27 mai (Journée nationale de la Résistance) - De 17h30 à 19h30. Départ : 7, place du Capitole – Hôtel Crown Plaza
  • Dimanche 14 juillet – De 10h à 12h. Départ : Monument de la Résistance – Esplanade Alain Savary
  • Lundi 19 août (75 ans de la libération de Toulouse et de la Haute-Garonne) – De 15h à 17h.Départ : 7, place du Capitole – Hôtel Crown Plaza
  • Samedi 21 et Dimanche 22 septembre (Journées du Patrimoine) – De 16h à 18h. Départ : 7, place du Capitole – Hôtel Crown Plaza

Inscriptions souhaitées : http://cd31.net/resistance
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
résistance histoire sorties et loisirs seconde guerre mondiale