Plusieurs milliers de "gilets jaunes" manifestent à Toulouse

Plusieurs milliers de "gilets jaunes" manifestaient samedi dans le calme à Toulouse, en pointe dans la mobilisation depuis le début du mouvement,

Les Gilets jaunes étaient de nouveau dans la rue à Toulouse pour un onzième samedi de manifestation.

Le cortège s'est rassemblé vers 14h30 au centre de Toulouse, allées Jean-Jaurès. Puis il s'est dirigé vers le monument aux morts et la rue Jean-Jaurès.

Alors que samedi 19 janvier, quelque 10.000 personnes avaient défilé, selon les chiffres de la préfecture, un record national, la préfecture refusait en début d'après-midi de donner une première estimation. 
    
Pour "Cathy", qui fait du maraîchage dans le Gers et porte un bonnet jaune fait main marqué RIC (Référendum d'initiative citoyenne), "le grand débat, c'est un moyen pour Macron de faire une campagne électorale au frais du contribuable". "C'est de l'enfumage. La liste "gilets jaunes" aux Européennes, ça sert à rien puisque, nous, on veut une autre politique donc c'est pas la bonne façon de s'en sortir. Nous, ce qu'on veut, c'est l'augmentation du pouvoir d'achat", insiste-t-elle. "C'est par exemple la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, c'est la possibilité de pouvoir organiser des RIC sur tous les sujets", selon elle
    
Sur un pancarte, on pouvait lire: "Quand le maintien de l'ordre sera le dernier service public, il sera trop tard. Citoyens, citoyennes, réveillez-vous".
    
Une rencontre prévue samedi matin entre des "gilets jaunes" et le maire de Toulouse a d'autre part été annulée, la mairie ayant refusé que celle-ci soit "filmée en direct", a indiqué le maire LR Jean-Luc Moudenc.
    

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité