Covid : préfet et président de la Haute-Garonne pas d'accord sur le nombre de centres de vaccination

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Albrand
Faut-il un centre de vaccination pour 25 000 ou 50 000 habitants en Haute-Garonne ? Préfet et président du département ne sont pas d'accord
Faut-il un centre de vaccination pour 25 000 ou 50 000 habitants en Haute-Garonne ? Préfet et président du département ne sont pas d'accord © Darek SZUSTER/MaxPPP

La carte des centres de vaccination anti Covid pour les plus de 75 ans en Haute-Garonne sera connue dans les prochains jours. En attendant, le préfet et le président du Conseil départemental sont en désaccord sur le nombre nécessaire de centres de vaccination dans le département.

Combien faut-il de centres de vaccination anti Covid en Haute-Garonne ? Pour le préfet Etienne Guyot, un centre pour 50 000 habitants. Mais pour le président du Conseil départemental de Haute-Garonne, Georges Méric, il en faudrait deux fois plus, soit un pour 25 000 habitants.

La moyenne nationale est de un centre pour 100 000 habitants. Georges Méric estime que le préfet "a déjà fait un pas", mais que ça n'est pas encore suffisant, au regard des bassins naturels de population en Haute-Garonne, car "la proximité est un facteur essentiel".. 

L'enjeu porte sur le maillage du territoire et les zones rurales, notamment au sud du département. Car la Haute-Garonne est à la fois très urbaine autour de la métropole toulousaine et très rurale lorsqu'on s'approche du Comminges et des Pyrénées. 

Simplifier la procédure pour les plus de 75 ans

Le président du département de la Haute-Garonne (médecin gériatre de profession) estime également qu'il faut simplifier la procédure de vaccination pour les plus de 75 ans. A ce jour, les patients doivent d'abord passer chez leur médecin généraliste pour obtenir un bon de vaccination. Ils peuvent ensuite se rendre dans un centre. Trop long, trop complexe selon Georges Méric.

Le gouvernement veut vacciner 26 millions de personnes d'ici l'été 2021, soit 350 000 par jour. Un chiffre pas atteint en trois semaines.

Georges Méric - président PS du Conseil départemental de la Haute-Garonne

De son côté, Jean-Jacques Mirassou vice-président du Conseil départemental et "Monsieur vaccination" au département, a annoncé ce mercredi matin sur France Bleu Occitanie que 10 000 doses du vaccin Pfizer étaient disponibles pour les 102 000 habitants de plus de 75 ans (en Haute-Garonne). Il affirme avoir obtenu des garanties de l'ARS (agence régionale de santé) et de la préfecture sur l'approvisionnement "de manière conséquente" en vaccins dans les prochains jours.

La préfecture, les professionnels de santé et les élus du département ont commencé à discuter du déploiement de la vaccination en Haute-Garonne. Outre le nombre de centres, des questions pratiques comme la mise à disposition de salles municipales, sont à l'ordre du jour. 

Le président du Conseil départemental de Haute-Garonne précise "qu'il est aux côtés de l'Etat pour avancer de façon constructive en faveur d'un plan de vaccination de masse".

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.