Pourquoi le contrôle sécurité des passagers à l'aéroport Toulouse-Blagnac a-t-il changé ?

L'entrée de la nouvelle zone de contrôle, située au hall D / © France 3
L'entrée de la nouvelle zone de contrôle, située au hall D / © France 3

A compter de ce jeudi 5 avril, l'embarquement de tous les passagers à l'aéroport Toulouse-Blagnac se fait par l'accès à la zone de contrôle du hall D. Celle du hall B a fermé. Pour les gestionnaires de l'aéroport, c'est un bon moyen de faire passer plus de monde devant les commerces !

Par Fabrice Valery

Et si l'aéroport de Toulouse-Blagnac était un centre commercial que l'on traverse avant de prendre son avion ? C'est sans doute un peu l'idée des actionnaires d'ATB, qui gère la plateforme aéroportuaire.

Ainsi, depuis ce 5 avril, il n'est plus possible d'accéder aux portes d'embarquement par le hall B : la zone de contrôle de sécurité qui y était installée depuis des années a été fermée. Désormais tous les passagers doivent passer par celle du hall D, agrandie et modernisée. C'est le nouveau "parcours passager" comme le nomme l'aéroport. 
© ATB
© ATB

En résumé, si vous descendez du tramway où que l'on vous amène sur le parking dépose-minute, il vous faudra traverser la quasi-totalité de l'aérogare vers la zone de contrôle du hall D, même si votre avion part du hall A ou B, et faire ensuite le chemin inverse, à pied, dans la zone d'embarquement. Très bon pour les mollets ! Mais cela fait déjà grogner les passagers.

Pourquoi ce changement ? Depuis leur arrivée dans le capital d'Aéroport de Toulouse-Blagnac (ATB), les actionnaires chinois ne cessent de réfléchir à la manière dont l'aéroport peut être "rentabilisé". L'un des aspects auxquels ils se sont attelés est la zone commerciale. De nombreuses enseignes, dont beaucoup d'internationales, vont faire leur apparition dans les halls d'embarquement et la réduction de deux à un point de contrôle, passage obligatoire, est une manière de faire passer les passagers-consommateurs devant les vitrines !

D'ailleurs l'inauguration ce jeudi du nouveau parcours passager s'est accompagnée de l'ouverture du nouvel espace Duty Free,  1800 m2 dédiés au commerce. Une zone "traversante". Comprenez : que chaque passager doit emprunter après avoir passé les contrôles de sureté. Un peu comme dans un grand magasin d'une célèbre marque suédoise d'ameublement et de déco !

En 2017, l'aéroport de Toulouse-Blagnac a vu passer 9,2 milllions de consommateurs... euh, pardon, des passagers !




Sur le même sujet

Balaruc-les-Bains (34) : l'un des leaders de l'aquaculture s'appelle "Les Poissons du soleil"

Les + Lus