• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Quand l'ancien maire de Toulouse Philippe Douste-Blazy soutient Droit au Logement

Philippe Douste-Blasy et sa compagne soutenant le DAL 31 / © Fatihah Chenine
Philippe Douste-Blasy et sa compagne soutenant le DAL 31 / © Fatihah Chenine

Le conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU, ancien maire de Toulouse, s'est rendu dimanche sur le campement du DAL à Toulouse et a signé la pétition pour le relogement de 61 personnes. Ce qui a dû beaucoup plaire à son successeur Jean-Luc Moudenc.

Par Fabrice Valery

Philippe Douste-Blazy est souvent là où on ne l'attend pas. L'ancien ministre des Affaires Etrangères et ancien maire de Lourdes (Haute-Pyrénées) et de Toulouse, actuel secrétaire général adjoint de l'ONU et candidat à la direction de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est rendu dimanche sur le campement du DAL, installé actuellement rue Pierre Baudis, et, selon le DAL, a signé la pétition demandant le relogement des 61 personnes !
L'ancien ministre et cardiologue s'est découvert depuis quelques années une fibre sociale. Il s'est engagé à fond dans le programme Unitaid, dont les résultats restent toutefois décevants. Il a souhaité aussi, en vain, prendre les rênes de l'association "Action contre la Faim" et veut maintenant diriger l'OMS.

Le voilà maintenant aux côtés de Droit au Logement, qui ne mâche pas ses mots sur la politique de logement de la municipalité de Jean-Luc Moudenc... ancien adjoint de Philippe Douste-Blazy au Capitole et qui lui a succédé. Pas sûr que la mairie, qui combat devant la justice l'occupation du domaine public par le campement du DAL, apprécie beaucoup le geste de Philippe Douste-Blazy, subitement convaincu par la lutte pour un logement décent !

Depuis plusieurs semaines, le DAL milite pour le relogement de 61 de ses adhérents. Un campement avait été installé Square Charles de Gaulle puis sur les allées Roosevelt, place Saint-Georges et maintenant rue Pierre Baudis. Des déménagements au grè de décision de justice, saisie par la ville de Toulouse. 

Sur le même sujet

témoignage du piéton percuté à Montpellier

Les + Lus