• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Qui sont les athlètes régionaux qui vont participer aux Jeux paralympiques de Rio ?

Coupe du monde 2013 - Archives / © MAXPPP
Coupe du monde 2013 - Archives / © MAXPPP

Sept joueurs de la région Midi-Pyrénées vont partciper aux Jeux paralympiques à Rio, du 7 au 18 septembre prochain. Parmi eux, un couple d'escrimeurs, une basketteuse et quatre joueurs de rugby du même club.

Par Yann Lagarde

Ils sont sept athlètes et vont représenter la région Midi-Pyrénées à Rio dans trois disciplines, l'escrime, le rugby et le basket.

  • Basket : Émilie Ménard (ASM Toulouse Handicap Défi)
Déjà présente à Londres en 2012 et aux Championnats d’Europe de basket en 2015, l’Angevine qui fêtera son 35e anniversaire juste après les jeux ne loupe pas une occasion de jouer avec l’équipe de France de basket en fauteuil. Le reste du temps, c’est à l’ASM Toulouse Handicap Défi, qu’elle évolue.


  • Handisport escrime : Delphine Bernard & Maxime Valet (Toulouse UC)
Partenaires dans la discipline mais aussi dans la vie, les deux escrimeurs du Toulouse Université Club vont faire leurs premiers JO ensemble. Déjà présente à Londres en 2012, Delphine avait terminé en 5e place. Pour son fiancé, déjà champion d’Europe, Rio sera la première destination olympique.



Jonathan Hivernat (Stade toulousain handisport)

Né à Figeac en 1991, Jonathan est rapidement diagnostiqué porteur de la maladie Charcot, une maladie dégénérative qui touche les muscles. Après avoir essayé plusieurs sports malgré sa maladie, c’est finalement le rugby à fauteuil qu’il préfère et qu’il commence à pratiquer depuis 2010.

En moins de six ans, Jonathan est devenu capitaine du Stade toulousain handisport et de l’équipe de France. Le Toulousain essaiera d’exorciser sa mauvaise expérience aux précédents Jeux en 2012. Il avait été disqualifié après les tests car il ne rentrait pas dans les catégories de handicaps prévus.

En fonction de leur handicap, les joueurs reçoivent entre 0,5 et 3,5 points, sachant que la totalité des points de l’équipe ne doit pas dépasser 8.

Rodolphe Jarlan (Stade toulousain handisport)

Tout comme son partenaire Jonathan Hivernat, Rodolphe Jarlan s’est mis tardivement au rugby en fauteuil et a progressé très rapidement. A 27 ans, le jeune homme, partiellement paralysé après avoir reçu une balle perdue part à Rio avec 3 collègues du Stade Toulousain Handisport.

Pablo Neuman (Stade toulousain handisport)

Fondateur de l’association Stade toulousain rugby Handisport en 2003, Pablo Neuman en est aujourd’hui le président e l’un des membres les plus actifs. Tétraplégique suite à un accident de ski en 2001, le rugbyman en fauteuil compte bien emmener ses joueurs loin à Rio.

Christophe Salegui (Stade toulousain handisport)

Dernier membre de l’équipe des rugbymen toulousains à Rio, Christophe Salegui va participer à ses premiers JO. Le Toulousain de 30 ans, qui souffre d’une maladie génétique dégénérative, s’est entraîné avec acharnement à l’Institut toulousain d'expertise et de la performance sportive (ITEPS), le centre sportif qui a ouvert récemment à Muret.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus