Réforme des retraites : des manifestants envahissent la direction régionale d'un assureur près de Toulouse

Environ 150 opposants à la réforme des retraites ont mené une action-surprise, vendredi 10 janvier 2020, à Balma-Gramont, près de Toulouse. Ils ont occupé symboliquement les locaux du siège régional d'un assureur pour interpeller l'opinion sur le "nécessaire retrait du projet de réforme". 
Environ 150 personnes de diverses professions ont occupé le hall d'entrée de l'agence Axa assurances à Balma-Gramont, près de Toulouse.
Environ 150 personnes de diverses professions ont occupé le hall d'entrée de l'agence Axa assurances à Balma-Gramont, près de Toulouse.
37ème jour de mobilisation contre le projet de réforme des retraites et les actions se poursuivent, se succédant aux journées de manifestation. Vendredi 20 janvier 2020, 300 grévistes, représentant plusieurs professions comme les enseignants, les cheminots, les salariés de la santé et de l'aéronautique, se sont retrouvés en tout début d'après-midi. Objectif : se fédérer pour mener des actions communes et interpeller le grand public sur le "nécessaire retrait du projet de réforme des retraites". 

C'est un lieu symbolique qui a été choisi : les manifestants ont en effet occupé pacifiquement le hall d'entrée du siège régional d'une société d'assurances, situé en périphérie de Toulouse. Aucune dégradation, pas d'intervention policières mais une question posée : "A qui profite le crime ?"

"Nous sommes des salariés qui veulent dire non ensemble", nous explique une participante. "Nous avons la volonté forte d'organiser ces actions d'interpellations car les manifestations ne suffisent plus".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie grève social