La Région Occitanie annonce un plan de soutien de 90 millions d’euros pour l’aéronautique

Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie a présenté ce vendredi un plan pour accompagner les entreprises du secteur aéronautique touchées par la crise économique. 90 millions d’euros avec un objectif : être prêt pour la reprise tout en allant vers un avion vert.

Un avion Beluga dans le ciel de Toulouse en mars 2020. L'épidémie de coronavirus a particulièrement mis à mal la filière aéronautique. La région Occitanie annonce un plan de soutien de 90 millions d'euros.
Un avion Beluga dans le ciel de Toulouse en mars 2020. L'épidémie de coronavirus a particulièrement mis à mal la filière aéronautique. La région Occitanie annonce un plan de soutien de 90 millions d'euros. © R.Herrisé/FTV
Avec des avions cloués au sol pendant plusieurs mois la filière aéronautique est particulièrement touchée par la crise économique. Le groupe Airbus a déjà annoncé un vaste plan de restructuration. A Toulouse 3 500 postes pourraient être supprimés. Mais en Occitanie le secteur emploie près de 90 000 personnes. L’Etat et la Région ont créé une cellule conjointe pour tenter de surmonter cette crise.

Ce vendredi, ils ont détaillé leur dispositif. Le préfet a notamment rappelé la possibilité d’utiliser l’APLD (Activité Partielle de Longue Durée). Le taux de prise en charge par l’Etat sera de 60 % du taux de rémunération horaire brut dans la limite de 4,5 SMIC. Le dispositif pourra être actionné pendant une période de 6 à 24 mois et sur une amplitude de réduction de la durée du travail de 40 % maximum sur la durée de l’accord.


La région va débloquer 90 millions d’euros avec 3 objectifs :

"Etre prêt quand la reprise sera là"

35 millions d’euros seront utilisés pour la formation. "L’enjeu, a expliqué Carole Delga, est de maintenir les salariés dans l’emploi et être prêt quand la reprise sera là. Il faut rester compétitif avec des savoir-faire adaptés et malheureusement la reprise sera longue. Les salariés en reconversion seront accompagnés. Il faut moderniser l’appareil de formation et aider les organismes."

43 millions d’euros serviront à soutenir la production et l’innovation vers "l’avion vert" car il va falloir investir dans de nouvelles machines, de nouveaux process et accompagner les entreprises dans leurs réflexions. Une agence régionale des investissements stratégiques sera créée.

Enfin, il va falloir renforcer la structuration financière des entreprises. 12 millions d’euros sont prévus pour développer des outils financiers et permettre à la filière de gérer son avenir

Un comité de suivi se réunira en septembre et dans les prochains mois, ce plan de soutien sera éventuellement adapté pour tenir compte de la réalité du marché.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter