• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

SOS racisme peine à rassembler les Toulousains contre le Front National

© Stéphanie Bousquet/France 3 Midi-Pyrénées
© Stéphanie Bousquet/France 3 Midi-Pyrénées

Une trentaine de personnes seulement était rassemblée ce lundi à Toulouse Place du Capitole pour dire Non au Front National. Un rassemblement à l'initiative de SOS Racisme qui devait se dérouler dans plusieurs villes de France.

Par Juliette Meurin

"Ne laissons pas la France et l'Europe entre les mains de l'extrême droite", c'est ce que demande SOS Racisme.
Sur son compte Facebook, l'association appelle les citoyens à se mobiliser un peu partout en France. Des rassemblements étaient prévus ce lundi en fin de journée.
Mais à Toulouse, une trentaine de personnes seulement se sont retrouvées Place du Capitole. Difficile d'analyser cette faible participation qui tient peut être tient tout simplement à un manque d'information ou une lassitude voire de l'abattement.

Dès hier plusieurs associations comme SOS Racisme, et notamment l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et la Fage avaient appelé à un "front républicain pour faire barrage au Front national" elles appellent également à voter Emmanuel Macron, après la qualification de Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle.

Les trois organisations ont annoncé "un grand concert républicain" dimanche 30 avril à partir de 15H00 place de la République à Paris "en présence de nombreux artistes et de personnalités" pour "montrer que le visage de la France est fraternel et attaché aux valeurs républicaines".




Sur le même sujet

Train jaune des Pyrénées-Orientales : ses défenseurs veulent des engagements forts

Les + Lus