Ce qui n’est encore qu’un prototype et un nom de code – Vahana – devrait bientôt décoller pour de vrai. Le 1er vol du taxi volant d’Airbus est prévu d’ici fin mars, annonce un porte-parole du groupe.
Mystère autour de la date précise et du lieu pour ce 1er vol d’essai. Ce sera aux Etats-Unis, où est basée la filiale américaine A3 (prononcer A cube) d’Airbus, dédiée aux innovations technologiques.
Développé dans la Silicon Valley en Californie, Vahana a été transféré – en novembre 2017 - au nouveau centre d’essais d’Airbus à Pendleton dans l’Oregon. Mais le constructeur aéronautique refuse de communiquer le site précis du décollage. Il souhaite éviter les photos indiscrètes des spotters, ces passionnés d’aviation qui guettent les 1ers vols d’essais.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Airbus


Vahana est un gros drone 100% électrique équipé de huit hélices. Il sera capable de transporter un seul passager ou bien des colis, sur quelques kilomètres de distance. Terrain de jeu : les trajets urbains. Objectif : désengorger les grandes métropoles. 
Airbus prévoit de commercialiser son drone à partir de 2020. Le constructeur n’est pas le seul à lorgner sur ce marché du futur. Boeing ou Uber ont également développé leur propre projet.
« Ces appareils voleront, ils seront certifiés » promet Airbus, très confiant dans la réussite de Vahana.
Pour son 1er envol, le taxi-drone décollera en toute discrétion. Airbus a promis de communiquer sur les réseaux sociaux dès les premiers tours d’hélices du prototype.

En vidéo :  l'A3 filiale d’Airbus aux USA :

Ce contenu n'est pas compatible AMP.