Top 14 - Toulouse s'offre un petit Toulon pour finir l'année

Le Stade Toulousain s'est imposé à domicile face à Toulon (18-13) à l'issue d'un match sans saveur samedi à l'occasion de la 14e journée de Top 14.

© Remy Gabalda/AFP

8è victoire de la saison pour le Stade Toulousain


Après deux défaites de rang, dont une cuisante à domicile face à Castres (31-41), les Toulousains ont enregistré leur huitième victoire de la saison.

Un succès qui leur permet de s'ancrer dans le wagon des virtuels qualifiés pour la phase finale et de compter le même nombre de points que leur adversaire du soir (37).

Toulon reste 5e à la faveur d'une meilleure différence de points générale.

Une équipe toulonnaise qui peine à trouver la solution à l'extérieur, où elle ne s'est plus imposée depuis le 24 septembre sur la pelouse du Stade Français (19-15), enchaînant ainsi un quatrième revers consécutif hors de ses bases.


Les Toulousains apportent leur soutien à Guy Novès


Dans un stade Ernest-Wallon à guichets fermés, et qui a plusieurs fois apporté son soutien à Guy Novès, l'ancien manager général du club évincé de son poste de sélectionneur du XV de France mercredi, les hommes d'Ugo Mola ont ouvert le score sur une pénalité de Thomas Ramos (3-0, 11).

Un drop opportun de Zack Holmes, à une trentaine de mètres, concrétisait alors la légère domination des Toulousains (6-0, 21e), maîtres du ballon mais contrés en défense par une solide équipe du RCT.

Dans une première période hachée et privée d'envolées, l'indiscipline toulousaine permettait ensuite aux Toulonnais de revenir dans le match (9-6 à la pause), par le pied d'Anthony Belleau (2/3), avant que les Varois ne soient sauvés par la vidéo sur un essai refusé à Baille (39) juste devant la ligne.

Vainqueurs des trois derniers duels entre les deux équipes (32-15 ici-même la saison dernière), les Toulonnais, qui restaient sur deux dernières victoires bonifiées à domicile face à Lyon (39-11) et Oyonnax (49-25), ont continué de courir après le ballon en début de deuxième période.

A leur tour pénalisés, les hommes de Fabien Galthié, qui a de nouveau éludé, après la rencontre, la question de son éventuelle participation à l'encadrement du XV de France, ont encaissé deux nouvelles pénalités de Ramos pour accuser un retard  de neuf points à vingt-cinq minutes du terme (15-6).

Un avantage que Holmes faisait fructifier sur son deuxième drop de la soirée (18-6, 61) avant que Toulon ne réduise finalement l'écart sur un essai en force d'Escande (18-13, 69). Une réaction trop tardive.

En vidéo, le résumé du match de Denis Tanchereau :
durée de la vidéo: 01 min 05
toulouse remporte le Boxing Day face à Toulon

XV de France: "Aujourd'hui, c'est impossible" pour Galthié
Le manager de Toulon Fabien Galthié a estimé samedi qu'il lui était "aujourd'hui impossible" de participer à l'encadrement du XV de France au côté de Jacques Brunel, nommé mercredi sélectionneur en remplacement de Guy Novès.

"Je suis entraîneur de club et la charge de travail que j'ai au quotidien ne me permet pas de faire autre chose que cela. Aujourd'hui, c'est impossible", a déclaré l'ancien demi de mêlée international (64 sélections entre 1991 et 2003), interrogé sur son éventuelle participation au groupe de cinq-six entraîneurs adjoints issus du Top 14 que le président de la Fédération Bernard Laporte veut mettre en place autour de Brunel.

Galthié s'exprimait en point presse à l'issue de rencontre de Top 14 perdue par le RCT à Toulouse (18-13), l'ancien club de Guy Novès dont le public, le président Didier Lacroix et le manager Ugo Mola lui ont apporté leur soutien. "Soutien et respect à Guy Novès et à son staff", pouvait-on lire dans les tribunes d'Ernest-Wallon. Le stade a notamment scandé "Laporte démission" à une vingtaine de minute de la fin de la rencontre.

"Je voulais témoigner au nom du Stade Toulousain, du Conseil de surveillance et du Directoire de plus grand soutien que l'on peut avoir envers ces trois Stadistes", a-t-il déclaré lors d'un point presse improvisé. "Je ne veux pas faire d'ingérence, mais je veux que l'on respecte ces hommes et il me semble, sans accuser personne, qu'on ne les a pas toujours respectés", a rajouté l'ancien flanker des Rouge et Noir sous les ordres de Guy Novès avec lequel il avait notamment remporté six titres de champion de France et une Coupe d'Europe

Novès a été débarqué à l'issue d'une série de tests de novembre désastreuse, ponctuée par un nul historique à domicile face au Japon (23-23), nation du deuxième rang mondial que la France avait toujours battue jusqu'alors.

Avant Galthié, le directeur sportif de Clermont Franck Azéma avait déjà refusé un poste d'adjoint dans le pool de Brunel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 rugby sport stade toulousain