Toulouse: l'aéroport teste le premier tracteur bagages autonome

© E.Wat/FTV
© E.Wat/FTV

Depuis le mois de novembre, l'aéroport de Toulouse-Blagnac et la compagnie Air France testent en conditions réelles le premier tracteur bagages électrique autonome. Un véhicule intelligent qui circule sans chauffeur pour amener les bagages jusqu'au pied de l'avion. 

Par Sophie Pointaire

A première vue, rien ne le distingue des véhicules habituels qui circulent sur le tarmac de l'aéroport de Blagnac. Sauf que ce tracteur bagages nouvelle génération n'a pas de conducteur. Opérationnel depuis le 15 novembre, il circule 3 heures par jour. Sa mission est d'acheminer seul les bagages des passagers jusqu'au pied de l'avion. 

Un véhicule doté d'intelligence 

Pour rouler sans danger sur les pistes: l'engin est équipé de capteurs et d'un logiciel de conduite autonome. Grâce à ces outils haute technologie, il peut reconnaitre son environnement, se positionner avec précision, détecter les obstacles et même prendre des décisions.  
L'expérimentation de ce véhicule dans des conditions réelles est une première mondiale. Mis au point par l'entreprise CHARLATTE AUTONOM, il est exploité pour l'instant par la compagnie Air France et uniquement à Toulouse. 

Un pas vers l'aéroport du futur 

Selon les acteurs du transport aérien, le déploiement de ce type de véhicules doit permettre d'améliorer la performance des flux de bagages et la sécurité sur les pistes. 
"Cette expérimentation est une étape vers un aéroport plus intelligent, plus connecté et plus efficace pour nos clients" précise Philippe Crébassa le président du directoire de l'Aéroport Toulouse-Blagnac, "cette première mondiale devait se dérouler sur l'aéroport de Toulouse, ville pionnière de l'aéronautique". 

Sur le même sujet

Les + Lus