Toulouse : l'agresseur de policiers et de passants déclaré irresponsable pénalement

Le jeune de 16 ans a écopé de 8 années de réclusion. / © Christine Ravier/France 3 Occitanie
Le jeune de 16 ans a écopé de 8 années de réclusion. / © Christine Ravier/France 3 Occitanie

L'homme qui avait agressé des policiers et des passants, le 13 septembre 2017, avenue Frédéric-Estèbe, à Toulouse, comparaissait ce mercredi 25 octobre 2017 devant la justice. Il a été déclaré irresponsable pénalement et son hospitalisation d'office en hôpital psychiatrique a été ordonnée. 

Par Marie Martin

Abolition de discernement : le diagnostic des experts psychiatriques a conduit la justice à déclarer irresponsable pénalement l'homme qui avait agressé un père de famille et des agents de police, dans l'avenue Frédéric-Estèbe, le 13 septembre dernier. 

La description des faits par les victimes montre que l'agression a été violente. Certains, parmi les policiers, ont entendu l'individu crier "Allah Akbar" mais pas les autres témoins.

L'homme, en tout cas, déjà connu des services de police pour des faits de violence, souffre de problèmes psychologiques de nature à altérer son jugement. 
Mercredi 25 octobre, la justice a donc prononcé son hospitalisation d'office en établissement psychiatrique et ce sous la forme d'une hospitalisation complète. 
Il a en outre interdiction d'entrer en contact avec les victimes pendant cinq ans et même de se rendre sur les lieux de l'agression. Interdiction également de porter une arme. 

En revanche, l'individu, de nationalité algérienne et père de trois enfants, a été déclaré civilement responsable et devra donc indemniser ses victimes. A hauteur de 1 000 euros pour chacune d'entre elles, plus le coût d'une expertise médicale pour l'une d'entre elles. 

Reportage :
Toulouse : l'agresseur de policiers et de passants jugé irresponsable pénalement



Sur le même sujet

Les + Lus