Toulouse : deux étudiants français sélectionnés pour les championnats du monde d’avions en papier

Publié le
Écrit par Lauriane Nembrot, Lara Dolan, Jean-Pierre Duntze

Réunis samedi 30 avril à Blagnac près de Toulouse, des étudiants ont participé aux championnats de France de lancer d’avion en papier. Les deux vainqueurs vont s’envoler pour l’Autriche mi-mai, où se déroulera la coupe du monde.

Visages sérieux, mine déterminée, air concentré. Il règne une atmosphère studieuse dans le mythique hangar de la cité aéronautique Aeroscopia de Blagnac. Ce samedi, 43 étudiants de France se sont affrontés lors de la fabrication d’avions en papier fabriqués à partir d’une simple feuille A4.

 Dextérité et ingéniosité 

Les concurrents ont un temps limité pour fabriquer leur prototype quelques minutes seulement avant la compétition. "L'idée c’est d’avoir un avion qui ressemble plus à une flèche ou à un javelot", explique Timothée, un des participants en pleine fabrication. “On doit aller le plus loin possible et en planant on ne va pas aller loin”. 

Une fois les feuilles pliées selon un modèle qu’ils ont mis plusieurs semaines à élaborer, les compétiteurs s'entraînent. C’est à ce moment que les premières déconvenues surviennent lorsque certains avions ne sont pas aboutis. “Il n’était pas forcément très aérodynamique”, explique Romain, alors que son avion vient tout juste de se crasher. “Pourtant, il est symétrique, je ne comprends pas”, commente l’étudiant ingénieur. 

Une compétition de prestige 

Lancé en 2006, le “Red Bull Paper wings” est une compétition de haut vol. Elle doit mettre au défi quiconque de réaliser le rêve de l’artiste Léonard de Vinci : voler. “Pas de kérosène. pas de moteurs. Juste un avion en papier plié à partir d’une feuille de papier A4”, explique l'organisateur du concours sur son site internet. Les participants doivent tout de même avoir certains prérequis telles que “les compétences pour le lancer plus loin que quiconque”, précise Red Bull. 

Exclusivement réservée aux étudiants, les participants à cette compétition doivent être inscrits dans un cursus de l’enseignement supérieur. Cette année, de grandes écoles françaises telles que l’INSA de Toulouse, l’école Centrale et l’EM Lyon sont représentées. 

La finale aura lieu à Salzbourg en Autriche, du 12 au 14 mai prochains. Pour cette édition, près de 50 000 étudiants issus de 490 universités internationales vont s'affronter. Ils vont tenter de battre le précédent record du monde : 60 mètres de distance et 14.80 secondes de vol.