• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le distributeur français Tridem racheté par le géant chinois Fosun

Le groupe français Tridem, fondé en 1986, est implanté à Escalquens, près de Toulouse. / © Tridem Pharma
Le groupe français Tridem, fondé en 1986, est implanté à Escalquens, près de Toulouse. / © Tridem Pharma

Le bras pharmaceutique du conglomérat chinois Fosun a annoncé le rachat du français Tridem, une entreprise spécialisée dans la distribution de médicaments en Afrique francophone, installée à Escalquens, près de Toulouse.

Par M.M. (avec AFP)

Fosun Pharma --branche d'un vaste groupe privé dont les activités vont de l'immobilier et de l'assurance aux loisirs-- s'est entendu vendredi avec Tridem Pharma pour le racheter en totalité, pour un montant total allant jusqu'à 63 millions d'euros, selon un communiqué transmis tard dimanche à la Bourse de Hong Kong.

Le groupe français, fondé en 1986 et implanté à Escalquens, près de Toulouse (sud-ouest de la France), est présenté comme le troisième distributeur pharmaceutique en Afrique francophone.

Selon son site internet, il est présent dans 21 pays de la région et s'appuie sur place sur des effectifs comprenant plus de 600 personnes. Fosun Pharma, pour sa part, est présent aussi bien dans les services et technologies médicales que dans la production d'équipements, produits de diagnostics et substances pharmaceutiques, ainsi que dans la promotion et distribution de médicaments.

L'acquisition, qui doit encore être approuvée par les autorités françaises, permettra à Fosun Pharma "de continuer à étendre sa présence en Europe et en Afrique" et à "étendre la promotion des produits pharmaceutiques du groupe sur les marchés internationaux", selon le communiqué.

Cette annonce intervient peu après la fin du congrès quinquennal du Parti communiste chinois au pouvoir, et alors que les régulateurs chinois avaient drastiquement durci le ton durant l'été contre la frénésie d'acquisition à l'étranger des grands groupes privés du pays, souvent à coup d'endettement.

Fosun est un gigantesque conglomérat diversifié, qui s'était justement distingué ces dernières années par ses investissements tous azimuts. Parmi ses prises : le Club Med, spécialiste français des villages-vacances, dont il a pris le contrôle début 2015.
Fosun s'est par ailleurs dit intéressé par une participation dans la Compagnie des Alpes (domaines skiables).

Fin août, le directeur général de Fosun, Wang Qunbin, avait cependant démenti avoir été "informé d'une enquête formelle des régulateurs" contre le groupe, tout en saluant le durcissement des règlements chinois contre les investissements "irrationnels".

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus