• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des enfants demandent au maire de la ville “ des bonbons ou un toit”

" Des bonbons ou un toit ", c'était le slogan de la manifestation organisée ce mardi matin. / © Photo : Michel Pech/ France 3 Midi-Pyrénées
" Des bonbons ou un toit ", c'était le slogan de la manifestation organisée ce mardi matin. / © Photo : Michel Pech/ France 3 Midi-Pyrénées

Le DAL 31, a recensé une trentaine d'enfants scolariés sans logement fixe à Toulouse. A la veille de la trève hivernale et en ce jour d'halloween, les militants accompagnés de ces enfants, organisaient une manifestation pour réclamer à la mairie des avancées concrètes sur cette affaire. 

Par Cécile Frechinos

Des enfants de la rue qui se mettent en scène le jour d'Halloween pour demander "des bonbons ou un toit".  C'est la scène à laquelle les Toulousains ont pu assister ce mardi matin, place du Capitole. A leurs côtés : une centaine de militants du DAL 31, l'association toulousaine de défense du droit au logement, en campagne depuis le début de l'année scolaire pour réclamer à la mairie une solution d'hébergement pour ces enfants et leurs familles. 

Dans la ville rose, il y aurait ainsi 22 familles dont les enfants sont scolarisés, à vivre dans la rue. A la veille de la trêve hivernale, le DAL 31 exige de la mairie un engagement pour les sortir de cette situation. 

De son côté, la mairie de Toulouse ne souhaite pas réagir sur ce sujet, estimant que ce dossier est de " la compétence de l'Etat".
La Préfecture de la Haute-Garonne répond que "chaque jour des familles sont prises en charge et d'autres arrivent régulièrement sur Toulouse. À ce jour, 424 personnes seraient prises en charge à l'hôtel, selon les services du Préfet. 

Le DAL 31 se mobilise pour les enfants à la rue.




Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus