Toulouse : le fabricant de vêtements Saint-Hilaire en liquidation judiciaire

Une boutique Bruno Saint-Hilaire à Toulouse / © Capture d'écran Google Map
Une boutique Bruno Saint-Hilaire à Toulouse / © Capture d'écran Google Map

En redressement judiciaire depuis l'été 2019, la marque toulousaine basée à Balma, n'a pas trouvé de repreneur. Le tribunal de commerce de Toulouse a prononcé sa liquidation ce lundi 2 décembre.

Par J.V

Triste nouvelle pour l'emploi dans la région toulousaine. Ce lundi 2 décembre, le tribunal de commerce de Toulouse a prononcé la liquidation judiciaire du fabricant de prêt-à-porter Bruno Saint-Hilaire, dont le siège se trouve à Balma.
Après une baisse des ventes et une dette estimée à 5 millions d'euros, l'entreprise n'a pas trouvé de repreneur. 

95 emplois supprimés

Les 95 emplois de la marque sont supprimés et une quarantaine de boutiques vont fermer. Fondée en 1973, l'entreprise s'était spécialisée dans le prêt-à-porter haut-de-gamme. Elle fut même la première marque française à intégrer de l'élasthanne dans les pantalons masculins dés les années 1970.

En 2008, le spécialiste du prêt-à-porter inaugurait son premier magasin d'usine près de son siège social.



 

Sur le même sujet

Les + Lus