• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : les gilets jaunes rejettent Benjamin Cauchy qui se disait leur porte parole

© France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées

Les gilets jaunes de la région toulousaine ont écarté Benjamin Cauchy. Ce dernier se présentait comme leur porte parole depuis une semaine. Benjamin Cauchy annonce la création d'une association baptisée Les Citrons.

Par Juliette Meurin

On l'a vu plus souvent en costume cravate sur les plateaux télés qu'avec un gilet jaune sur le terrain.
Depuis ce lundi, Benjamin Cauchy n'est plus le porte-parole des gilets jaunes de Toulouse ni de la Haute-Garonne.

Certains manifestants toulousains affirment d'ailleurs qu'il ne l'a jamais été. France 3 Occitanie a reçu ces derniers jours plusieurs demandes de manifestants toulousains nous demandant de ne pas lui donner ce titre.

C'est pourtant avec le titre de porte parole qu'il était interrogé ces derniers jours par différents médias. Dimanche soir encore chez nos confrères de BFM TV, il expliquait que les gilets jaunes étaient "en train de se concerter pour avoir des représentants afin de discuter avec le gouvernement". Il a même indiqué qu'il était candidat.
 

Benjamin Cauchy écarté des gilets jaunes de Toulouse


Ce lundi matin, il était encore invité par plusieurs médias mais il se présentait comme simple gilet jaune. Il a expliqué chez nos confrères de RTL que des manifestants à Toulouse ne souhaitaient pas qu'il continue à parler en leur nom. Il affirme que c'est en raison de ses convictions politiques qu'il a été écarté.

 


Il a également annoncé la création d'une association nationale baptisée Les Citrons, parce qu'"on en a marre d'être pressés, on est jaune et on a pas envie de pépins".
 
 

Voir l'interview d'un gilet jaune au péage de Muret près de Toulouse. Il est interrogé par JulieValin et Nathalie Fournis

A lire aussi

Sur le même sujet

Juvignac : le domaine de Foncaude met le handigolf à l'honneur

Les + Lus