Toulouse : grève à l'hôpital Joseph Ducuing contre un projet d'externalisation des agents de service

Une grève touche l'hôpital Joseph Ducuing à Toulouse. Un mouvement de protestation contre un projet d'externalisation d'une partie du personnel. La gestion des agents de service hospitaliers doit en effet être confiée à une entreprise privée.

L'hôpital Joseph Ducuing à Toulouse
L'hôpital Joseph Ducuing à Toulouse © MAXPPP
Les agents chargés du ménage à l'hôpital Joseph Ducuing à Toulouse seront bientôt transférés à une entreprise sous traitante. En signe de protestation, un rassemblement et une grève étaient organisés ce lundi 25 juin. 

A l'hôpital Joseph Ducuing, le directeur a été surnommé "le nettoyeur". Et pour cause, ceux qui ont ainsi rebaptisé Eric Fallet protestent contre le projet de transférer le personnel chargé de faire le ménage. 
Les Agents de Service Hospitaliers (ASH) devraient être gérés à partir du mois d'août prochain par l'entreprise Biomega.
 

La crainte des agents de service de l'hôpital


Biomega Services est une société privée spécialisée dans le nettoyage et la restauration en milieu sanitaire et social.
Inquiets, les ASH de Joseph Ducuing se sont donc renseignés sur les méthodes de travail de leur futur employeur.
A l'hôpital Joseph Ducuing, les ASH font le ménage dans les chambres, les services et les parties communes. Ils distribuent également les repas et débarrassent. Ils donnent un coup de main quand il le faut pour brancher la télévision ou le téléphone dans une chambre. Enfin, ils assistent aussi aux réunions de transmission pour être au plus près de l'aide à apporter aux patients. D'après leurs informations, cela risque bien de changer. Avec Biomega, le travail serait minuté. La crainte des agents de service c'est d'être déconnectés de l'accueil au patient et donc de donner une moins bonne prise en charge.
 

Un plan préparé de longue date sans respecter les règles


Selon la CFDT à l'origine du préavis de grève de ce lundi 25 juin, ce projet d'externalisation est en préparation depuis un an environ. Petit à petit les départs n'ont plus été remplacés et les salariés chargés de l'entretien sont désormais 52 dont 29 en CDD. Une manière selon le syndicat de préparer le terrain avant le transfert et de permettre à Biomega d'embaucher moins de salariés.

La direction de l'hôpital comptait procéder au transfert des salariés beaucoup plus tôt mais elle n'a pas respecté la procédure obligatoire d'information/consultation. Elle a donc été assignée au tribunal de Grande Instance de Toulouse le 9 mai dernier par le CHSCT (Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail) qui a obtenu gain de cause. La procédure d'externalisation a été suspendue jusqu'au 14 août, date à laquelle le CHSCT doit rendre son avis. 
Mais il ne s'agit que d'un avis consultatif, l'externalisation pourrait alors être effective dès le 15 août.

La direction que nous avons contactée estime dans un communiqué de presse que les règles ont été respectées pour ce projet d'externalisation. Il s'agit selon elle avec ce transfert de salariés de faire face à de graves difficultés financières. Elle indique qu'elle a compté une quinzaine de grévistes pour la journée de ce lundi 25 juin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société social économie grève