A Toulouse, la “Case de santé” est sauvée

La Case de Santé en sursis pour un an de plus / © France 3
La Case de Santé en sursis pour un an de plus / © France 3

La "Case de santé" va pouvoir continuer à accueillir les plus démunis place Arnaud Bernard à Toulouse. L'Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées (ARS) vient de débloquer la dernière partie du financement nécessaire à sa survie. 

Par Laurence Boffet

C'est un vrai soulagement pour les équipes de la "Case de santé" de Toulouse. Depuis quatre mois, elles se battaient pour éviter la fermeture de cette maison médicale qui accueille les plus précaires place Arnaud Bernard à Toulouse. L'Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées (ARS) vient de débloquer la dernière partie du financement nécessaire à sa survie. 

"’Enfin ! A une dizaine de jours de la fin de l’année, nous pouvons envisager d’équilibrer notre budget, et donc d’assurer la continuité de notre fonctionnement" témoigne Fabien Maguin, le coordonnateur administratif de la "Case de santé". Il annonce que l'ARS vient de débloquer la dernière partie du financement nécessaire à sauver l'exercice 2014.


Ouverte en 2006, la "Case de Santé" a accueilli 1300 personnes cette année, des patients souvent en grande précarité. Les médecins, psychologues et travailleurs sociaux qui y travaillent dénoncent depuis plusieurs mois des crédits en baisse et réclament un vrai engagement des pouvoirs publics pour pérenniser cette structure dont le budget annuel (500 000 euros) est équivalent à une journée de dépenses de santé en Haute-Garonne.
Début octobre, l'ARS avait débloqué une première enveloppe de 37 000 euros, de quoi offrir un sursis à ce centre de soins au départ menacé de fermeture début novembre.

Une réunion doit se tenir à l'ARS le 22 décembre pour finaliser l'engagement financier des partenaires publics pour l'année 2015.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus