• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Toulouse, le Crous diversifie encore son offre avec les vélos à snacks et un “vrai” restaurant avec un chef et des produits du marché

© JOHANNES EISELE / AFP
© JOHANNES EISELE / AFP

Crous peut rimer avec qualité, fraîcheur des aliments mais aussi écologie. Des vélos réfrigérés circulent sur le campus de l'université Paul Sabatier pour vendre des snacks. Et rejoignent le restaurant L'esplanade, qui propose une cuisine améliorée, pour une carte allant de 11 à 17,50 euros.

Par Cécilia Sanchez

Le campus Paul Sabatier diversfie encore son offre de restauration pour les étudiants. En plus du restaurant universitaire, il existe "L'Esplanade", une version "améliorée", avec un chef, Stéphane Boletta mais aussi des vélos réfrigérés pour vendre des snacks sucrés et salés. Ils circulent entre 9h30 et 13h30 et proposent des viennoiseries (entre 0,85 et 1,20 euros), des fruits frais (0,50 centimes d'euros), des sandwichs (netre 1,80 et 2,50 euros), yaourts (0,80 euros) et boissons (entre 0,50 et 1,15 euros).
 / © Hélène Franc
/ © Hélène Franc
"L'esplanade" est la version "bistronomique" du Crous, avec une cuisine du marché. La carte suit les saisons et l'ardoise quotidienne est réalisée en fonction du marché. La salle et ses deux terrasses peuvent accueillir jusqu'à une centaine de personnes. Ouvert du lundi au vendredi, il accueille les étudiants et personnels de l'université de midi à 13h30.

L'idée est de faire vivre l'espace avec des animations pour les étudiants, comme des cours de cuisine. Manger mieux a tout de même un coût. Comptez 13 euros pour un repas du marché avec plat de l'ardoise et entrée ou dessert. Un repas dans un Crous traditionnel coûte 3,25 euros.

On attend encore du nouveau. Car fin octobre, deux nouveaux food trucks feront leur apparition en plus de celui existant actuellement.


La restauration Crous en chiffres

  • 2 700 000 repas servis
  • 18 restaurants universitaires en Midi-Pyrénées
  • 1 restaurant bistronomique
  • 17 cafétérias
  • 2 vélos réfrigérés
  • 3 food trucks

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus