• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des messages homophobes contre l'expo qui mêle Antiquité et culture pop au Musée Saint-Raymond

Image de l'expo "Age of classics" / © Musée Saint-Raymond
Image de l'expo "Age of classics" / © Musée Saint-Raymond

L'expo "Age of Classic" qui montre les références antiques dans la culture Pop et les superhéros ne semble pas plaire à tout le monde. Au point de laisser des messages homophobes sur le livre d'or du musée.

Par Fabrice Valery

L'homophobie gagne les musées. A Toulouse, l'expo temporaire "Age of Classics" du Musée Saint-Raymond, le musée des antiques de Toulouse, génère parfois, parmi les visiteurs, des messages que nous qualifierons d'étonnant.

Ainsi, la directrice du Musée a publié sur Twitter la photo d'un message laissé sur le livre d'or du musée où le visiteur (la signature semble être celle d'un Christian) s'en prend au "lobby LGBT" : 

Très moyen le classic d'un côté avec Marc-Aurèle... et le lobby LGBT de l'autre, la décadence et la déchéance de notre société. 

Un message qui se termine tout de même sur un point positif : "Personnel très sympa"

Sur le livre d'or (comme sur les réseaux sociaux, c'est heureux de le constater) ce message a généré une réponse par une autre visiteuse, Samantha : 

Lobby LGBT ?! Quelle horreur ce genre de commentaire aux relents homophobes. Super musée et super expo temporaire ! Très ludique.

Laure Barthet, la directrice du musée, a indiqué sur Twitter : "Je suis atterrée. Merci au visiteur qui a répondu à ma place"
Cela a aussi déclenché des réactions sur les réseaux sociaux, en soutien au musée toulousain : 

Cette expo temporaire du Musée Saint-Raymond met en lumière les références à l'Antiquité dans la culture pop, notamment les superhéros. Une expo qui casse les codes.
Découverte de l'exposition Age of Classics ! au Musée Saint Raymond
Du 22 février au 22 septembre 2019, le museé Saint Raymond à Toulouse accueille une exposition dédiée aux liens entre la culture pop et l'age classique. Un reportage signé Sophie Pointaire et Marc Raturat. Intervenant : Mathieu Scapin, co-commissaire de l'expo.

Sur le même sujet

Nîmes : 5 Gilets jaunes relaxés dans l'affaire de l'incendie du centre des impôts le 31 décembre

Les + Lus