• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le musée des Augustins sort de ses murs pour un meilleur accès à la culture dans les quartiers

Les trois jeunes du quartier Negreneys, auteurs du clip de rap.
Les trois jeunes du quartier Negreneys, auteurs du clip de rap.

Enregistrement d'un clip de rap, exposition de moulage de chapiteaux romans, cours de hip‐hop… le musée des Augustins et l’association Sozinho multiplient les actions communes pour favoriser l’accès à la culture des jeunes du quartier Negreneys (Minimes) de Toulouse.

Par Vincent Albinet

En langage du Ministère de la Culture, ça s'appelle "l’art de l’inclusion", soit des projets d’éducation artistique et culturelle de proximité destinés à mieux vivre ensemble.

Initié par le réseau de musées FRAME (French American Museum Exchange), le musée des Augustins décline cette démarche depuis 2016 en différentes actions, dont plusieurs sont menées en partenariat avec l’association Sozinho.

L'une d'elles, la réalisation d'un clip de rap, commence à rencontrer un franc succès dans le quartier. Le clip vient d'être publié sur YouTube. C'est le résultat étonnant d’un atelier d’écriture mené avec trois jeunes du quartier Negreneys :
Le groupe toulousain Fils de Plume, lauréat du dernier prix d’écriture Claude Nougaro, a accompagné les jeunes au musée des Augustins, à la découverte des collections, afin de s’approprier ce patrimoine culturel et artistique.

C’est en s’initiant à l’écriture et à la composition musicale qu’ils ont imaginé un texte sur la mixité culturelle de leur quartier en s’inspirant des oeuvres du musée et de leur vécu personnel.

Suite aux séances d’écriture, le morceau a été enregistré, mixé et masterisé au studio 809. Cette belle aventure s’est achevée par la réalisation d’un clip vidéo retraçant toutes les étapes du projet, avec en fil conducteur des images tournées au coeur du quartier Negreneys avec les jeunes et des habitants.

À voir aussi :

Jusqu’au 21 décembre à la Passerelle Negreneys, nouveau lieu d’art dans le quartier, des moulages de chapiteaux romans prêtés par le musée sont exposés. Les socles ont été réalisés par l’Ecole de la transition écologique et 3PA Formation. Les artistes Sarah Innocenti, IMER et LOWICK MNR ont habillé les murs de la Passerelle inspirés par les chapiteaux des Augustins.
 

Le projet 2018‐2019

Cette année, le musée des Augustins et Sozinho ont proposé aux jeunes du quartier Negreneys des cours de danse hip‐hop, en partenariat avec le Cercle des danseurs disparus et le studio Amplitude danse.

Il s'agit d'associer la danse aux oeuvres d'art du musée : émotions, postures, corps et mouvement, particulièrement dans les collections de sculpture.

Certains cours auront lieu au musée avec une présentation des oeuvres par des médiateurs. Enfin, un gala clôturera cette session au printemps 2019, les jeunes se produiront au musée en présence de leurs familles, l’occasion de croiser les pratiques artistiques et les publics.
 

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Forcenée banque Alès

Les + Lus