Toulouse : pique-nique et défilé pour la 4è marche mondiale anti Monsanto

Publié le Mis à jour le

Près de 300 personnes se sont rassemblées samedi à Toulouse pour la 4è marche mondiale contre Monsanto et plus généralement contre les pesticides et les OGM. Le rassemblement a pris la forme d'un pique-nique géant, puis d'un défilé jusqu'à la préfecture.

A Toulouse, cette quatrième marche mondiale contre Monsanto, co-organisée avec le Collectif anti OGM31, a d'abord pris la forme d'un pique-nique géant pour « échanger et diffuser de l’information sur les pesticides et les OGM, sans oublier les alternatives concrètes à l’agriculture chimique ».

Les quelques 300 participants ont ensuite défilé lors d'une « marche d’information » dans les rues du centre ville, jusqu'à la préfecture, contre le géant américain de la biotechnologie agricole Monsanto, et plus généralement contre les pesticides et les OGM.

Cette mobilisation était organisée en France par un "collectif citoyen", Les Engraineurs, et au niveau mondial par la plateforme "March against Monsanto".

Elle intervient alors que l'Union européenne vient d'ajourner sa décision sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, une substance controversée utilisée notamment pour la fabrication de l'herbicide Round Up, produit par Monsanto.

Ces "manifestations citoyennes autogérées et décentralisées, organisées sur la base d'un consensus apartisan" visent à "faire pression pour une agriculture écologique et une alimentation transparente", en dénonçant "les multinationales de l'empoisonnement", ont expliqué Les Engraineurs dans un communiqué.

En 2015, plusieurs milliers de personnes avaient participé en France aux marches organisées dans 35 villes, dont Toulouse. En Suisse, environ 2.500 personnes avaient défilé dans les villes de Bâle et de Morges, où Monsanto possède son siège pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient. 500 personnes avaient aussi défilé à Ouagadougou contre le géant américain qui a introduit le coton transgénique dans le pays en 2003.