Toulouse : polémique autour d'une banderole de supporters du TFC en référence à “Jawad”

© Indians Tolosa
© Indians Tolosa

Les Indians Tolosa, le club de supporters du Toulouse Football Club, ont boudé les 30 premières minutes du match TFC/Monaco samedi après le retrait par la sécurité du stade d'une banderole où il était question de Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du 13 novembre, relaxé lors de son procès. 

Par Fabrice Valery

Les Indians Tolosa affirment ne pas avoir voulu faire du buzz ou de la provocation mais à exprimer leur sentiment "par la caricature". Leur banderole "Aujourd'hui il vaut mieux aller voir le match chez Jawad plutôt qu'au stade" n'a pu être installée avant le match TFC/Monaco samedi soir, retirée par la sécurité du Stadium. En réaction, les Indians ont boycotté la première demi-heure du match en tribune. 

Selon les Indians, la banderole fait référence aux nombreux supporters de clubs français régulièrement interdits de stade en raison de leur comportement, alors que Jawad Bendaoud, lui, a bénéficié d'une relaxe lors de son procès en février, au cours duquel il était jugé pour avoir héberger une partie des terroristes du 13 novembre 2015 dans son appartement de Saint-Denis. La justice n'a pas réussi à prouver qu'il savait que ses "hôtes" étaient les auteurs des attentats

Toujours selon les Indians, qui ont publié un long communiqué sur leur page facebook, la sécurité du Stadium aurait d'abord évoqué une incitation au terrorisme pour retirer la banderole avant de faire référence au règlement de la Ligue de Football Professionnel (LFP) qui indique qu'aucun nom ne peut être cité dans ce type de banderole dans les stades. "Ces deux arguments sont évidemment fallacieux", indiquent les Indians. 

Il s'agit d'un nouveau bras de fer entre un club de supporters et les dirigeants du football français. De nombreux supporters de plusieurs clubs français sont interdits de stade. Une sanction que les supporters trouvent injuste et que les Indians ont donc décidé de comparer à la relaxe de Jawad Bendaoud. Une "provocation" reconnaissent-ils. Sur ce plan, une pleine réussite. 

Sur le même sujet

Les + Lus