Toulouse : à la Reynerie, les habitants font “leur cinéma” grâce à l'association Les bobines sauvages

Le tournage d'une mini-web série dans les locaux de l'association Les bobines sauvages. / © France 3 Occitanie
Le tournage d'une mini-web série dans les locaux de l'association Les bobines sauvages. / © France 3 Occitanie

Depuis 2012, l'association Les bobines sauvages permet aux habitants du quartier de la Reynerie à Toulouse de tourner des films. Quand le cinéma pousse les portes d'un quartier dit sensible...

Par Marie Martin

A la ville, Mohamed et Anas habitent la Reynerie, à Toulouse. A la scène, ils sont les héros d'une mini-web série...

Ces deux jeunes se frottent au cinéma, grâce aux Bobines sauvages. Cette association a vu le jour il y a sept ans. Installée au coeur du quartier, elle propose du matériel, des conseils et son savoir-faire pour que les résidents qui le souhaitent réalisent (ou participent) des courts, des longs-métrages. Ou des web séries. 

Le cinéma n'est pas à la portée de tous, les enfants vont plus naturellement vers le sport quand il s'agit de loisirs. Grâce aux Bobines sauvages, qui compte 130 adhérents, le rêve devient réalité. L'association a des dizaines de court-métrages à son actif...

Voir le reportage de Karen Cassuto et Jean-Pierre Duntze, de France 3 Occitanie :
 
Les bobines sauvages

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus