Cet article date de plus de 4 ans

Toulouse : une soufflerie dernier cri à l'ISAE SUPAERO pour réduire le bruit des avions

Le campus d’ISAE SUPAERO vient de s’équiper d’une soufflerie dernier cri, qui permettra notamment de travailler à la réduction du bruit des avions à l'atterrissage.
Toulouse est une place forte de la recherche aéronautique dans le monde. Mais pour rester à la page, il faut aussi le dernier cri en matière d'installations scientifiques.

L'école d'ingénieur ISAE SUPAERO s’est équipée d'une soufflerie dernier cri, un outil scientifique à 9 millions d’euros.

L’installation aspire de l’air pour l’envoyer, jusqu’à 300 km/h dans la pièce isolée acoustiquement. Le but est de pouvoir mesurer le bruit provoqué par les turbulences du vent sur les ailes, élément majeur de la pollution sonore des avions.

Retrouvez le reportage de Frédéric Fraisse et Eric Coorevits dans la nouvelle soufflerie :

durée de la vidéo: 01 min 34
Nouvelle soufflerie sur le campus ISAE SUPAERO ©France 3 Occitanie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique innovation université éducation recherche