VIDEO - Collision d'hélicoptères militaires français au Mali : nous avions suivi l'entraînement des pilotes

Manœuvre militaire, en 2015, près de Perpignan d'un hélicoptère du 5e régiment de combat de l'armée de terre basée à Pau. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
Manœuvre militaire, en 2015, près de Perpignan d'un hélicoptère du 5e régiment de combat de l'armée de terre basée à Pau. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT

Sept soldats du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau (Pyrénées-Atlantique) ont été tués au Mali après la collision de deux hélicoptères. Nos équipes de l'émission Carnets de vol avaient assisté en 2015 à un exercice qui correspond en tout point à l’opération qui leur a coûté la vie.

Par Sylvain Duchampt

C'est durant une opération d'appui de troupes au sol que 13 soldats français, dont sept militaires du 5e RHC de Pau, sont morts accidentellement au Mali. L'accident s'est produit vers 18 h 40 lundi 25 novembre 2019 dans le Liptako malien.
 

Ce type d'opérations, nos équipes de Carnets de vol l'avait filmé il y a 5 ans lors d'une émission spéciale consacrée au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau (Pyrénées-Atlantique). Ils avaient vécu de l'intérieur un exercice mettant en pratique une patrouille, entre un Tigre et un Cougar, pour un appui de troupes au sol. Quelques jours plus tard, ils partaient pour relayer les équipages sur zone, au Mali.

Reportage : S.Guynier - T.Julie - E.Delawarde - I.Billaut

Selon les témoignages sur place, les deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, se sont percutés accidentellement à très basse altitude selon le ministère alors qu'ils évoluaient dans une obscurité totale. Le général François Lecointre, chef d'état-major des Armées, a donné plus de détails : "des commandos parachutistes avaient observé, lundi vers 17H15, un groupe d'ennemis équipé d'un pick-up et de plusieurs motos.Ils sont entrés en contact par le feu avec cet ennemi (...) et ont fait appel
à des moyens aériens
", a-t-il ajouté.

Collision en vol

Deux hélicoptères Tigre et un Cougar sont arrivés rapidement sur zone. "Pendant cette opération de reconnaissance de nuit, pour repérer le pick-up qui s'enfuyait vers le Nord, les commandos au sol ont entendu deux explosions. Ils ont pensé qu'elle était due à une collision en vol entre deux appareils. L'information est confirmée rapidement par le Tigre qui reste en vol", a ajouté le général Lecointre. "Ils sont intervenus dans des conditions opérationnelles très exigeantes" et, étant des engins militaires, n'étaient pas équipés de dispositifs anticollision" a précisé le général Lecointre.
 
En hommage aux militaires tués dans cette collision, France 3 Occitanie rediffuse ce samedi 30 novembre à 11h30 l'émission consacrée au 5ème RHC de Pau. 

Sur le même sujet

Les + Lus